Falcao : "Je me sens important"

Radamel Falcao répond en exclusivité à UEFA.com avant d'affronter Manchester City.

Radamel Falcao (Monaco)
©AFP/Getty Images

Radamel Falcao revit, cette saison, à l'AS Monaco. Désormais capitaine d'une bande de joueurs aussi jeunes que talentueux, l'attaquant (se) régale au sein du club de la Principauté, leader de Ligue 1 et en lice pour les huitièmes de finale de l'UEFA Champions League, mardi prochain, sur la pelouse de Manchester City.

CITY - MONACO, PRÉSENTATION

UEFA.com : quelles sont les caractéristiques de cette équipe monégasque ?
Falcao :
Notre équipe est très jeune. Nos joueurs ont du talent, un niveau technique époustouflant et ils sont capables de créer des différences. L’ambiance est fantastique : quand les résultats suivent, il est plus facile de travailler. On passe de bons moments tous ensemble, tous les jours, et on profite de notre belle saison.

HENRY : "LE PETIT EST PAS MAL"

UEFA.com : Que vous a apporté Leonardo Jardim ?
Falcao : C’est un entraîneur très intelligent, qui lit parfaitement les matches. Il comprend aussi très bien les joueurs et cerne parfaitement leurs besoins. Sa gestion humaine contribue à la bonne ambiance au sein du groupe. Il est conscient qu’il dispose de joueurs encore très jeunes qui ont besoin de mûrir, mais il est suffisamment patient et détendu pour les faire progresser, et c’est ce qui compte le plus.

JARDIM : "CITY FAVORI, MAIS..."

Radamel Falcao (Monaco)
©AFP/Getty Images

UEFA.com : Quel est votre rôle dans cette équipe ?
Falcao :
Je sens que l’équipe et le staff croient en moi. Grâce à eux, je me sens important et je peux enchaîner les matches en restant performant. Le club aussi a une foi totale en moi. Tout est question de confiance et de temps de jeu. Le reste suit naturellement : je suis convaincu que j’avais simplement besoin de matches et de temps de jeu car, marquer des buts, ça ne s‘oublie pas.

C’est un honneur et un privilège d’être le capitaine de ce club. Je suis sincèrement honoré d’être à la tête de ce groupe de joueurs talentueux qui, pour la plupart, deviendront des joueurs de classe mondiale car ils ont du talent et le bon état d’esprit. C’est ce qui me rend fier d’être leur capitaine. J’essaie de leur transmettre mon expérience et tout ce que le football m’a appris, et j’essaie de répondre aux besoins de chacun d’eux. Mais j’évite aussi de trop intervenir.

FALCAO, SON TOP 6

UEFA.com : Qui étaient vos idoles de jeunesse ?
Falcao : Dans la vie, ma famille est une source d'inspiration importante pour m'aider à accomplir mes rêves. Dans le football, j'ai eu des idoles. Le joueur brésilien Ronaldo, qui était peut-être le meilleur joueur au monde à l'époque. (Diego) Maradona a une grosse influence sur moi. J'ai beaucoup regardé ces vidéos. Je pense que ce sont les deux joueurs que j'ai le plus suivi. J'ai aussi regardé (Marco) Van Basten, c'était un grand numéro neuf, voilà qui étaient mes idoles.

UEFA.com : Il paraît que vous avez failli devenir joueur de baseball au lieu de joueur de foot...
Falcao : Lorsque nous habitions au Venezuela, le base-ball était le sport numéro un làs-bas. J'ai joué en compétition à un très haut niveau. Mais mon père m'a fait comprendre que je devais prendre une décision et j'ai décidé de rentrer en Colombie pour me concentrer uniquement sur le football. Cela aurait été plus difficile d'en faire autant au Venezuela parce que j'aurais été tenté par le base-ball que j'adorais aussi et j'aurais pu m'y disperser un peu par rapport au football. Je pense que j'avais un grand potentiel à l'époque. Je pense que j'aurais pu aller très loin. Mais le football, je l'avais aussi dans la peau et je voulais vraiment pratiquer ce sport.

VOIR MAINTENANT...

MD4 Falcao (Monaco)
Falcao en action avec Monaco

Watch six stunning Falcao strikes
Regardez six superbes buts de Falcao

Monaco : l'épopée de 2004
2004, Monaco jusqu'en finale