La Messi-dépendance : mythe ou réalité ?

Apanage des géants, Lionel Messi se retrouve régulièrement au centre des débats posant la question de la dépendance qu’il suscite en club ou en sélection. UEFA.com fait le point.

Bauza Messi
©Getty Images

Année après année, Lionel Messi surpasse les records. Au point que, régulièrement, la question de la "Messi-dépendance" se pose, au FC Barcelone et auprès de la sélection.

LIRE : Grands duels des 8es, Messi-Cavani

Bauza Messi
Messi et Bauza lors d'un match de l'Argentine©Getty Images

En Argentine, hier, le sélectionneur Edgardo Bauza, dans une table ronde avec des lecteurs du journal "Olé", n'a pu éviter la question (article en espagnol). El Patóna a livré une réponse franche : "Vous avez vu l’Argentine de 1978 ? Elle avait Kempes et nous avons été champions grâce cela. Vous avez vu l’Argentine de 1986 ? Elle avait Diego (Maradona) et nous avons été champions grâce cela. Et aujourd’hui, nous avons Messi… je ne sais pas pourquoi nous avons tant de mal, mais grâce à Dieu on a Messi."

"Grâce à Dieu,
on a Messi"

Bauza ne croit pas si bien dire. Car si le débat reste intense en Argentine, c’est parce que les statistiques sont implacables. Après 12 journées d’éliminatoires pour la Coupe du Monde, l’Argentine pointe en cinquième position et se retrouve actuellement barragiste.

Messi-CR7, les records qu'ils peuvent battre en 2017

Bauza ne croit pas si bien dire. Car si le débat reste intense en Argentine, c’est parce que les statistiques sont implacables. Après 12 journées d’éliminatoires pour la Coupe du Monde, l’Argentine pointe en cinquième position et se retrouve actuellement barragiste.

M. 35%

Au cours de ces 12 journées, Lionel Messi est apparu à cinq reprises, manquant de fait sept rencontres. Sur le plan individuel, avec 3 buts et deux passes décisives, Lionel Messi n’a ainsi contribué qu’à 35% des buts inscrits par la sélection.

Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images

Mais son influence se mesure en termes de résultats. Avec Messi, l’Argentine a pris 12 points sur 15 possibles (4 victoires, 1 défaite) quand, privée de son étoile, elle n’a récolté que 5 des 21 points possibles (1 victoires, 4 nuls, 2 défaites).

Et au Barça ?

Si la sélection dépend de sa Pulga, le FC Barcelone aussi, mais à moindre mesure. En 27 matches disputés avec Barcelone, toutes compétitions confondues cette saison, Messi a inscrit 29 buts et délivré 10 passes décisives, sa meilleure performance restant les 10 buts et deux passes décisives en 5 rencontres d’UEFA Champions League.

Watch all of Lionel Messi’s European free-kick goals
Les coups francs de Messi

Comme avec la sélection, l’impact de Messi sur le nombre de but inscrits par son club (94) est de l’ordre de 30,8 %. Si on se penche ensuite sur les résultats globaux, avec Messi, le Barça a pris 64 points sur 81 possibles (20 victoires, 4 nuls, 3 défaites), sans Messi, il en a pris 11 sur 18 possibles (3 victoires, 2 nuls, 1 défaite). Autrement dit, avec Messi, le Barça prend 2,37 points par match, soit des statistiques proches de la sélection (2,4 points par match), sans Messi, il n’en prend plus que 1,83 là où la sélection n’en prend que 0,71.

Messi influe donc bien sur le Barça mais pas autant qu’il influe sur sa sélection. En novembre dernier, après un match nul sans but concédé face à Malaga, l’astre argentin déclarait (en espagnol) : "Le FC Barcelone est la meilleure équipe du monde car elle ne dépend d’aucun joueur. Il possède un groupe impressionnant avec des joueurs impressionnants qui font qu’il ne dépend pas d’un seul joueur". Il n’avait finalement pas complètement tort.

12 derniers matches de l’Argentine
(en gras, avec Messi)

8/10/2015: Argentine 0-2 Equateur
13/10/2015: Paraguay 0-0 Argentine
12/11/2015: Argentine 1-1 Brésil
17/11/2015: Colombie 0-1 Argentine
24/03/2016: Chili 1-2 Argentine
29/03/2016: Argentine 2-0 Bolivie
1/09/2016: Argentine 1-0 Uruguay

6/09/2016: Venezuela 2-2 Argentine
6/10/2016: Pérou 2-2 Argentine
12/10/2016 : Argentine 0-1 Paraguay
11/11/2016 : Brésil 3-0 Argentine
16/11/2016 : Argentine 3-0 Colombie

Les meilleurs duo d'attaque

La saison de La Pulga en images

Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Messi (barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona), Tony Jantschke (Mönchengladbach)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Messi (Barcelona) Ronaldo (Real Madrid)
©Getty Images
Cristiano Ronaldo (Real Madrid) & Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Asier Illarramendi (Real Sociedad) & Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images
Lionel Messi (Barcelona) & Emilio Izaguirre (Celtic)
©AFP/Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Argentina)
©Getty Images
Javier Mascherano, Lionel Messi & Neymar (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images
Messi (Argentina)
©Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images
Lionel Messi (Barcelona)
©AFP/Getty Images


VOIR MAINTENANT...

Highlights: Watch Messi hat-trick against Man. City
Messi, son triplé contre City

South American stars: Neymar, Messi, Alexis Sánchez
Sud-Américains d'Europe


L'enfance de Messi
L'enfance de Messi

 

 86 buts européens de Messi
Les buts européens de Messi

 

Messi, mes finales de C1
Messi, mes finales européennes