Sur les changements des compétitions de clubs

Il va y avoir un nouveau système de qualification pour les compétitions de clubs de l'UEFA à partir de 2018, et le format des deux compétitions va demeurer. Questions et réponses pour expliquer.

Le nouveau format a été dévoilé aujourd'hui à Monaco
Le nouveau format a été dévoilé aujourd'hui à Monaco ©Getty Images

Quels vont être les principaux changements dans les compétitions de clubs de l'UEFA pour le cycle 2018–21 ?

C'est une évolution, pas une révolution.

Les changements principaux se situent dans trois domaines : la liste des engagés, le coefficient des clubs et la distribution des revenus.

Liste des engagés

  • Il y a conservation de la voie des champions et de la voie de la ligue pour se qualifier en UEFA Champions League, ce qui assure que les clubs de toutes les associations peuvent se qualifier par l'intermédiaire de leur championnat national pour les deux compétitions.
  • Les vainqueurs de l'UEFA Europa League seront qualifiés automatiquement pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League (actuellement, ils peuvent disputer potentiellement les barrages).
  • Les quatre premiers clubs des quatre associations les mieux classées vont maintenant se qualifier automatiquement pour la phase de groupes de l'UEFA Champions League
  • Tous les détails concernant la liste des engagés des deux compétitions seront finalisés avant la fin de l'année.

Système de coefficients des clubs

  • Un nouveau système pour les coefficients de clubs : les clubs seront jugés sur leurs propres résultats (effacement de la part du pays pour le classement individuel des clubs à moins que ce coefficient soit plus petit que 20 % du coefficient de l'association).
  • Un succès historique dans la compétition sera également reconnu dans le mode de calcul du coefficient (des points pour les précédents titres européens seront attribués avec un système de coefficient pour l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League)

Redistribution financière

  • La redistribution financière envers les clubs sera augmentée de manière significative pour les deux compétitions.
  • Un nouveau système de redistribution financière à quatre piliers est adopté (prime d'engagement, performances dans la compétition, coefficients individuels des clubs et part de marché). Il va revaloriser les performances sportives alors que la part de marché va baisser.

Qui a pris les décisions aboutissant à ces changements ?

L'évolution des compétitions de clubs UEFA et le résultat d'un processus consultatif large impliquant toutes les parties prenantes et prenantes en compte un grand éventail d'expertise et de visions

Le football européen reste uni derrière les concepts de solidarité, de compétition juste, de distribution équilibrée et de bonne gouvernance.

UEFA, les clubs, les ligues et les associations nationales parlent d'une seule voix sur ces questions et nous sommes pressés de continuer cette relation fructueuse.

Est-ce que tous les pays auront une chance de disputer l'UEFA Champions League ?

Absolument. Le droit de toutes les associations et de leurs clubs à jouer dans la plus grande des compétitions de clubs européennes va demeurer. Nous avons maintenu la voie des champions et la voie de la ligue dans le processus de qualification, ce qui veut dire que les clubs plus modestes et des pays plus modestes peuvent toujours participer à la phase de groupe de la compétition.

Ce nouveau format ne va-t-il pas seulement permettre aux grands clubs des plus grands pays de devenir de plus en plus riches ?

En réalité, la nouvelle distribution des revenus garantit une augmentation des versements aux championnats et aux clubs qui vont être éliminés dans la phase qualificative. En outre, la réduction de la part de marché dans ces versements signifie que tous les clubs vont recevoir davantage d'argent en relation avec leurs performances et moi en relation avec leur marché télévisuel.

Pourquoi est-ce que le système des coefficients de clubs est changé ?

La nouvelle formule de calcul du coefficient introduit davantage d'équilibre dans la manière dont les performances du passé sont prises en compte. La compétition à une histoire riche et cela est reconnu. Le succès sportif et le mérite sont dûment reconnus avec ce nouveau système de coefficients.

Il n'y a pas de détails, à l'heure actuelle, concernant la manière dont les 16 autres places en phase de groupes de l'UEFA Champions League vont être distribuées. Comment pouvez-vous garantir que les autres associations auront bien une chance d'avoir leur place ?

Dans les grandes lignes, rien n'a changé pour les autres associations participantes, qui ont toujours l'opportunité de voir leur club se qualifier pour la phase de groupe. Il y a un système de qualification qui permet à tous les clubs, grand ou petit, d'entretenir leur rêve de jouer dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs au monde. Nous n'avons pas changé cela. C'est une compétition ouverte, inclusive, pour tous.

Est-ce qu'une association pour avoir six équipes en phase de groupes de l'UEFA Champions League ?

Le nombre d'équipes par association est plafonné à cinq et tout changement sera déterminé en temps voulu.

Autres changements ? 

Les coups d'envoi en UEFA Champions League auront lieu à des horaires différents, comme en UEFA Europa League. 

Haut