Champions League 2016/17, revenus

Plus de 1,3 milliard d'euros sera partagé entre les clubs participant à l'UEFA Champions League 2016/17. Qui gagne combien, du vainqueur au premier tour de qualification ?

A general view of the UEFA Champions League trophy inside the stadium prior to the UEFA Champions League final between Real Madrid and Atlético
A general view of the UEFA Champions League trophy inside the stadium prior to the UEFA Champions League final between Real Madrid and Atlético ©Getty Images

COMMENT L'ARGENT EST LEVÉ ?

  • Tous les revenus des compétitions de clubs de l'UEFA sont centralisés et redistribués à l'UEFA Champions League et à l'UEFA Europa League selon un rapport de 3,3 pour 1.
  • Le revenu commercial pour les éditions 2016/17 de l'UEFA Champions League, de l'UEFA Europa League et de la Super Coupe de l'UEFA (2016) est estimé à 2,35 milliards d'euros. Le plan de redistribution (y compris les montants fixes) est basé sur cette somme.
  • À partir de ce montant brut estimé de 2,35 milliards d'euros, 12 % de cette somme (282 millions d'euros) sont consacrés à la couverture organisationnelle et administrative des coûts en relation avec les compétitions et 8,5 % (199,7 millions d'euros) sont destinés à des paiements de solidarité. À partir du revenu net qui en résulte de 1,86 milliard d'euros, 8 % seront réservés au football européen et resteront à l'UEFA, et 92 % seront distribués aux clubs participants.
  • Sur la base du revenu prévisionnel ci-dessus et des allocations fixes, le montant total disponible pour redistribution aux clubs participant en 2016/17 est de 1,7187 milliard d'euros, sur lequel 1,3189 milliard ira aux clubs en UEFA Champions League et en Super Coupe de l'UEFA.

COMMENT L'ARGENT EST PARTAGÉ

POUR LES ÉQUIPES EN UEFA CHAMPIONS LEAGUE

À partir des groupes

Revenus prévisionnels

  • Le montant net disponible pour les clubs participants est divisé selon un rapport 60/40 entre les montants fixes et les montants variables (parts de marché).
  • Sur la base du montant net de 1,2689 milliard d'euros, les montants fixes seront de 761,9 millions d'euros (allocations de phase de groupes, primes de performance et de qualification) et les montants variables seront de 507 millions d'euros (parts de marché).

Montants fixes (761,9 M€)

  • Chacun des 32 clubs en phase de groupes recevra une allocation de base de 12,7 millions d'euros.
  • Primes de performance dans la phase de groupe pour chaque match : 1,5 million d'euros par victoire, 500 000 € par match nul.
  • Les primes non distribuées (500 000 € par match nul) seront rassemblées et redistribuées parmi les clubs jouant la phase de groupes en proportion de leur nombre de victoires.
  • Les clubs disputant les huitièmes de finale peuvent s'attendre à recevoir 6 millions d'euros chacun, les quart-de-finalistes 6,5 millions d'euros et les demi-finalistes 7,5 millions d'euros chacun.
  • Le vainqueur de l'UEFA Champions League peut s'attendre à recevoir 15,5 millions d'euros et le finaliste 11 millions d'euros en prenant en compte la billetterie de la finale (contrairement à ce qui pouvait avoir cours par le passé, les finalistes n'auront pas de revenus supplémentaires en relation avec la billetterie).

Un club pourrait de ce fait empocher jusqu'à 57,2 millions d'euros sans compter les allocations pour les barrages et la part de marché télévisuel.

Super Coupe de l'UEFA

Le vainqueur de la Super Coupe de l'UEFA (le Real Madrid) peut s'attendre à recevoir 4 millions d'euros et le finaliste (le FC Séville) 3 millions d'euros.

Barrages

  • Les clubs qui disputent les barrages se partagent un total de 50 millions d'euros : 2 millions d'euros pour chaque vainqueur et 3 millions d'euros pour chaque club éliminé.

Parts de marché télévisuel (507 M€)

Un revenu estimé à 507 millions d'euros va être distribué en fonction de la valeur proportionnelle de chaque marché télévisuel représenté par les clubs prenant part à l'UEFA Champions League (à partir de la phase de groupes). Il sera partagé entre les clubs participants d'une association donnée.

  • La moitié du montant représentant la valeur de chaque marché sera partagée entre les clubs en fonction de leurs performances dans leur précédent championnat national.
  • Le partage suivant entre les clubs d'une association donnée s'appliquera (le tableau ci-dessous couvre tous les cas qui pourraient advenir à partir de la phase qualificative et se base sur le classement des associations nationales que vous pouvez consulter dans l'annexe A du Règlement de l'UEFA Champions League 2016/17).

 

4 équipes (Associations classées de 1re à 3e)

3 équipes (Associations classées de 1re à 3e)

3 équipes (Associations classées de 4e à 6e)

2 équipes (Associations classées de 4e à 6e et 13e à 15e)

2 équipes (Associations classées de 7e à 12e)

1 équipe (Associations classées de 7e à 54e)

Champion

40 %

45 %

50 %

55 %

65 %

100 %

Deuxième

30 %

35 %

35 %

45 %

35 %

 

N - 3

20 %

20 %

15 %

     

N - 4

10 %

         

  • Les tenants du titre de l'UEFA Champions League ou de l'UEFA Europa League qui ne se qualifient pas pour l'UEFA Champions League par l'intermédiaire de leur championnat national ne reçoivent rien de la première moitié des parts de marché.
  • Les tenants du titre de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League qui se qualifient aussi par l'intermédiaire de leur championnat national pour l'UEFA Champions League gardent le pourcentage assigné sur la base de la place à laquelle ils ont terminé leur championnat
  • L'autre moitié du montant représentant la valeur de chaque marché sera payée en proportion du nombre de matches joués par chaque club en UEFA Champions League 2016/17.
  • À chaque fois qu'un club d'une association, représentée par un ou plusieurs clubs en UEFA Champions League en phase de groupes, est éliminé en barrages, 10 % de la part de marché de cette association est déduite et reversée aux clubs éliminés. Il s'agit là d'une nouvelle disposition qui ne faisait pas partie du système de redistribution avant le cycle commercial 2015/18.

Les différents montants distribués via les parts de marché club par club ne peuvent être calculés qu'une fois tous les contrats finalisés, et pas avant la fin de la compétition - étant donné que le montant exact que reçoit chaque club dépend de cinq facteurs :

  1. Le montant final de sa part de marché.
  2. La liste des clubs engagés en UEFA Champions League 2016/17.
  3. Le nombre de clubs de son association participant à l'UEFA Champions League 2016/17.
  4. La position finale de chaque club en compétition la saison précédente dans son championnat.
  5. La performance de chaque club en UEFA Champions League 2016/17.

Montants additionnels

  • Tout montant additionnel disponible pour la redistribution au club qui pourrait résulter d'un surplus commercial sera d'abord destiné à couvrir les 4,2 millions d'euros (chiffre indicatif) dédiés à l'European Club Association (ECA) en accord avec le Protocole d'accord UEFA/ECA.
  • Ce montant sera initialement prélevé sur la part de marché. Tout surplus restant sera partagé en proportion de 60/40 entre les montants fixes et les parts de marché, conformément à la décision du Comité exécutif de l'UEFA, sur la recommandation de la Commission des compétitions de clubs.

PAIEMENT DE SOLIDARITÉ

  • Équipe aux tours de qualification

Dans le nouveau système de distribution, la somme globale destinée au paiement pour les clubs participants aux tours qualificatifs de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League sont de 3,5 % du revenu brut. Sur la base d'une prévision de 2,35 milliards d'euros, le montant global serait donc de 82,2 millions d'euros. Il sera distribué aux clubs des deux compétitions ayant été battus lors des tours de qualification. Les montants suivants seront distribués :

Premier tour de qualification : 220 000 €
Deuxième tour de qualification : 320 000 €
Troisième tour de qualification : 420 000 € (seulement pour les clubs éliminés)

  • Chaque champion national qui ne se qualifie pas pour l'UEFA Champions League au niveau de la phase de groupes recevra 260 000 € en plus des montants de participation à chaque tour de qualification.
  • Aucun paiement de solidarité ne sera fait pour les barrages. Les clubs en barrages reçoivent une allocation séparée exposée ci-dessus. Les clubs éliminés à ce stade de la compétition conserveront les paiements reçus pour leur participation aux premier et deuxième tours de qualification.
  • Tout montant supplémentaire disponible pour redistribution aux clubs ayant pris part au tour de qualification, résultant d'un surplus commercial, seront alloués aux clubs en proportion directe des montants fixes déjà reçus.
  • Clubs ne participant pas

Le paiement de solidarité pour les clubs ne participant pas, par l'intermédiaire de leur association nationale ou de leur championnat, va maintenant représenter 5 % de l'ensemble des revenus bruts pour les deux compétitions.

  • Un total prévisionnel de 117,5 millions d'euros sera distribué aux associations nationales et/ou aux championnats pour leurs clubs (cette somme sera abondée en cas de surplus commercial).
  • Sur cette somme, 80 % seront distribués aux associations nationales et/ou aux championnats ayant au moins un club participant à la phase de groupes de l'UEFA Champions League et 20 % aux associations nationales et/ou aux championnats ne comptant pas de club participant à la phase du groupe de l'UEFA Champions League.

En outre, comme cela a été introduit lors de la saison 2015/16, la distribution aux associations nationales et/ou aux championnats ne sera plus exclusivement basée sur la valeur du marché. À la place, 60 % des montants disponibles seront distribués à parts égales entre toutes les associations et/ou les championnats et 40 % seront distribués selon les valeurs respectives des marchés télévisuels de chaque association en UEFA Champions League.

Seuls les clubs ne participant pas à la phase de groupes de l'UEFA Champions League ou de l'UEFA Europa League en 2016/17 seront éligibles à ces paiements de solidarité.

Tous les montants sont sujets à la confirmation finale de l'UEFA