Le site officiel du football européen

Le Dortmund de Klopp apprend de ses erreurs

Publié: Lundi, 14 janvier 2013, 13.11HEC
Le Borussia Dortmund a terminé en tête de l'un des groupes les plus difficiles de l'histoire de la compétition. Jürgen Klopp livre les clés du succès.
par Alfredo Rodríguez
Le Dortmund de Klopp apprend de ses erreurs
Jürgen Klopp a beaucoup jubilé cette saison en Europe ©Getty Images
 
 
 
Publié: Lundi, 14 janvier 2013, 13.11HEC

Le Dortmund de Klopp apprend de ses erreurs

Le Borussia Dortmund a terminé en tête de l'un des groupes les plus difficiles de l'histoire de la compétition. Jürgen Klopp livre les clés du succès.

Il y a quelques mois, lorsque le Borussia Dortmund, titré en 1997, était considéré comme outsider en UEFA Champions League, UEFA.com avait demandé à Jürgen Klopp si son équipe avait les moyens d'être couronnée.

"Je ne dirais pas non, car j'ai assez d'imagination", avait-il confié. "Mais ce serait un exploit encore plus grand qu'en 1997 si nous parvenions à nous extirper de ce groupe. Cela signifie que nous aurions déjà éliminé deux grands noms et nos chances seraient supérieures."

"En regardant notre histoire, figurer parmi les favoris ne serait pas bien pour nous", avait ajouté Klopp. "Je ne sais pas comment gérer cela. Mais je sais comment gérer le rôle d'outsider."

Après avoir terminé dernier d'un groupe composé de l'Arsenal FC, de l'Olympiacos FC et de l'Olympique de Marseille la saison dernière, Dortmund semble avoir acquis une certaine expérience en terminant devant le Real Madrid CF, l'AFC Ajax et le Manchester City FC dans le Groupe D, s'offrant ainsi une confrontation face au FC Shakhtar Donetsk en 8es de finale.

"J'ai appris une statistique", a confié Klopp, 45 ans. "Les équipes qui courent trop perdent, et les équipes qui pressent réduisent leurs chances de gagner le match. Maintenant, je sais pourquoi cela s'est passé ainsi. Nous courions plus que nos adversaires et nous les pressions sans cesse, le plus haut possible.

"Si j'ai joué un rôle dans ce succès, j'ai également joué un rôle important dans l'échec au niveau européen. Mais nous avons tous appris. Personnellement, lorsque nous avons affronté Arsenal à Londres, j'ai vu le meilleur attaquant au monde : Robin van Persie. Je ne savais pas qu'un joueur pouvait occuper trois postes différents pendant 90 minutes. Ce fut une grande expérience, et nous voulons nous en servir désormais."

Lors de la campagne actuelle, Dortmund offre un jeu basé sur les contre-attaques en Europe. "La vitesse de Marco Reus va beaucoup nous aider, par rapport à la mobilité de Shinji Kagawa, par exemple", avait avancé Klopp en début de saison. Il avait raison : le jeu de Reus convient parfaitement aux contres.

"La vitesse à laquelle le groupe progresse et la façon dont les gars apprennent sont incroyables", a-t-il poursuivi. "Nous avons une équipe si jeune. Quand nous avons débuté en Europe il y a trois ans, la moyenne d'âge était de 22 ans. Nous sommes actuellement autour de 23,6, c'est toujours jeune. Dans le football d'aujourd'hui, c'est rare de progresser ensemble, donc tout le monde au club est heureux du développement de cette équipe."

Mis à jour le: 17/01/13 10.34HEC

En relation

Profils des entraîneurs
Associations membres
Équipes

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=1911721.html#le+dortmund+klopp+apprend+erreurs

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.