Le site officiel du football européen

Dur dur d'être champion

Publié: Mercredi, 31 octobre 2012, 10.24HEC
Englué en milieu de tableau en Ligue 1, mal placé en UEFA Champions League, le Montpellier Hérault SC connaît un lendemain de titre difficile.
par Christian Châtelet
 
 
 
 
Publié: Mercredi, 31 octobre 2012, 10.24HEC

Dur dur d'être champion

Englué en milieu de tableau en Ligue 1, mal placé en UEFA Champions League, le Montpellier Hérault SC connaît un lendemain de titre difficile.

Englué en milieu de tableau en Ligue 1, mal placé en UEFA Champions League, le Montpellier Hérault SC connaît un lendemain de titre difficile.

C'est un syndrome bien connu dans le sport à tous niveaux que la sagesse des pelouses résume dans un adage : le plus difficile n'est pas d'accéder au sommet mais d'y rester. La tâche est d'autant plus rude lorsque, comme Montpellier, on vient de créer une surprise immense et un bonheur, disons-le, que rien n'effacera bien entendu dans les mémoires des supporters montpelliérains.

©Getty Images

Rémy Cabella en action pour Montpellier contre l'Olympiacos

Mais il est à noter que, depuis cette dernière victoire si particulière à Auxerre, au bout de laquelle Montpellier est resté devant Paris, les lendemains déchantent pour le club de Louis Nicollin, qui n'avait remporté jusque-là qu'une Coupe de France. Incrédule devant les prouesses de ses joueurs l'année dernière, le président emblématique l'est tout autant cette année, mais pour d'autres raisons.

Après dix journées, le champion en titre est treizième. Rappelons que, sur les vingt dernières saisons de Ligue 1, le champion en titre n'a jamais terminé plus loin que la 11e place (AS Monaco FC en 2001). Montpellier vient seulement de remporter sa première victoire à domicile, contre l'OGC Nice (3-1). En cinq rencontres à La Mosson en Ligue 1, le MHSC a déjà perdu 10 points, contre 7 seulement sur l'ensemble de la saison dernière.

Ce très gros trou d'air ne peut s'expliquer seulement par le départ du co-meilleur buteur de Ligue 1 de la saison dernière, Olivier Giroud, ni par un exceptionnel manque de réussite même s'il est vrai que, l'année dernière, Montpellier a eu la chance de faire basculer de nombreux matches sur des buts inscrits dans les tout derniers instants de ses rencontres.

Non, il y a autre chose. Dans le jeu, dans l'état d'esprit, la rigueur, l'agressivité, la solidatiré, Montpellier n'y est pas, n'y est plus. À ce rythme, sa saison européenne risque de tourner court. Si on a cru que la machine avait redémarré sur le terrain du FC Schalke 04 lors de la 2e journée de la Champions League avec un match héroïque (1-1), ce n'était que pour concéder une défaite à domicile dans les dernières secondes à La Mosson contre l'Olympiacos FC après un match pourtant maîtrisé, lors de la journée suivante (2-1).

Le retour au Pirée sonne comme un match de la dernière chance, déjà, pour les hommes de René Girard, derniers du Groupe B à deux points des Grecs. Pour que cette première participation à la plus prestigieuse des compétitions continue, il faudra un exploit.

Cet article reflète l'avis de son auteur, pas celui de l'UEFA

Mis à jour le: 31/10/12 11.45HEC

En relation

Joueurs
Équipes

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=1884986.html#dur+detre+champion

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.