1906822
Steffen Potter
par
Steffen Potter
de
Francfort

La Bundesliga a la forme

Les trois formations allemandes engagées en UEFA Champions League ont remporté leur groupe. Mais pourquoi le foot allemand va-t-il aussi bien ?
 
 
Publié: Jeudi, 13 décembre 2012, 9.53HEC

La Bundesliga a la forme

Les trois formations allemandes engagées en UEFA Champions League ont remporté leur groupe. Mais pourquoi le foot allemand va-t-il aussi bien ?

De nombreuses années durant, la Bundesliga savait qu'elle pouvait compter sur le FC Bayern München pour un bon parcours en UEFA Champions League saison après saison. Les autres équipes allemandes étaient tout simplement heureuses de figurer dans la compétition reine d'Europe, et une qualification pour la phase à élimination directe relevait d'un petit miracle. Mais les choses ont bien changé cette saison : le FC Schalke 04, le Borussia Dortmund et le Bayern se sont tous qualifiés pour les 8es avant même la dernière journée et ont également tous remporté leur groupe.

Les quatre clubs allemands engagés en UEFA Europa League – les Hannover 96, VfB Stuttgart, Bayer 04 Leverkusen et VfL Borussia Mönchengladbach – sont eux aussi tous passés, ce qui a valu au fameux quotidien d'outre-Rhin "Bild" de proclamer que la Bundesliga faisait trembler l'Europe.

Mais comment expliquer cela ? Comme pour la Mannschaft, un début de réponse se trouve dans l'importance qui est portée à la formation des jeunes joueurs en Allemagne suite à une fin des années 1990 et un début du nouveau millénaire plutôt délicat.

Le résultat ? Des joueurs comme Mario Götze, Marcel Schmelzer, Mats Hummels et Marco Reus à Dortmund, Lewis Holtby et Julian Draxler à Schalke, et David Alaba, Thomas Müller et Holger Badstuber au Bayern. Même si la Liga espagnole et la Premier League anglaise déchaînent les passions autour du monde, il est parfaitement logique pour un pays de 80 millions d'habitants de former ses propres joueurs.

Les trois clubs allemands en course en Champions League sont également très sains d'un point de vue financier. Grâce à cela, ils peuvent facilement garder leurs meilleurs éléments. "L'époque où les clubs allemands se séparaient de leurs plus grands noms dès qu'un club anglais venait frapper à la porte est révolue" se réjouissait ainsi Jürgen Klopp, entraîneur de Dortmund.

L'attaquant du géant bavarois Mario Gomez chante aussi les louanges du football allemand. "Les trois formations méritaient toutes de finir en tête de leur groupe. C'est une bonne chose de voir que la Bundesliga se porte bien et peut rivaliser avec les meilleurs championnats au monde" s'exprimait-il.

Même si je suis plutôt d'accord avec lui, je trouve qu'il est encore un peu tôt pour qualifier la Bundesliga de meilleur championnat d'Europe. Mattias Sammer, le directeur sportif du Bayern, partage mon point de vue : "Cela m'étonne de voir tout le monde se réjouir comme si une formation allemande avait déjà remporté la compétition. Un début de saison comme celui-ci devrait être la norme pour le foot allemand. La vraie Champions League commence maintenant."

Au final, l'important est de brandir des trophées. Cela fait plus d'une décennie que le Bayern a élevé la Bundesliga au sommet du football européen, mais cette saison l'Allemagne n'est pas d'humeur à plaisanter. Le Bayern, Schalke ou Dortmund peuvent-ils aller au bout ?

http://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/blogs/blog=ucl_blog_germany/postid=1906822.html#la+bundesliga+forme

Mis à jour le: 17/12/12 13.27HEC
  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • Les désignations CHAMPIONS LEAGUE et UEFA CHAMPIONS LEAGUE, le logo et le trophée de l’UEFA Champions League ainsi que les logos de la finale de l’UEFA Champions League sont protégés en tant que marques et/ou droits d’auteur de l’UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L’utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.