Le site officiel du football européen

Le CSKA champion de Sofia

Publié: Vendredi, 29 avril 2005, 13.05HEC
Après sa victoire 1-0 dans le derby de Sofia, le CSKA se rapproche du titre bulgare.
Publié: Vendredi, 29 avril 2005, 13.05HEC

Le CSKA champion de Sofia

Après sa victoire 1-0 dans le derby de Sofia, le CSKA se rapproche du titre bulgare.

Par Stoyan Georgiev

Lors du 115e derby entre les deux géants du football bulgare que sont le PFC Levski Sofia et le PFC CSKA Sofia, seuls les fans le plus optimistes du CSKA comptaient sur une victoire.

Des résultats inquiétants
Le CSKA, invaincu en championnat cette année, avait fourni deux prestations inquiétantes auparavant : 0-0 contre le PFC Spartak Varna, lanterne rouge, puis une victoire 1-0 peu convaincante à domicile face au PFC Cherno More Varna. Ces deux résultats semblaient indiquer que les jours couronnés de succès de l'entraîneur serbo-monténégrin Miodrag Jesic étaient sur le point de s'achever.

Un penalty décisif
Mais ce n'était pas le cas. Le Levski se lançait à l'abordage du CSKA, au cours d'un match très engagé, comme à l'accoutumée, mais les visiteurs tenaient bon. Et malgré l'absence de leurs deux meilleurs joueurs, Emil Gargorov et Velizar Dimitrov, ils parvenaient même à s'imposer, grâce à un penalty transformé par Hristo Yanev à la 76e minute.

Une placide entraîneur
"Nous avons combattu avec courage contre le Levski et, au final, nous méritions de gagner", déclarait Yanev. "Le Levski a manqué de bonnes occasions alors que nous avons su rester calmes et attendre notre heure. C'est exactement ce que nous avait dit notre entraîneur Miodrag Jesic, juste avant la rencontre. Il nous avait parlé de calme et de confiance en soi, et nous avons gagné."

Seul le résultat compte
Jesic, auparavant entraîneur du FK Partizan puis du PFC Slavia Sofia en 2003, était rassuré par le résultat. "Nous avons eu un peu de réussite contre le Levski mais je pense que nous méritions de gagner", commentait-il. "Dans ces derbies, ce qui compte c'est la victoire, et nous l'avons obtenue."

Une défense de fer
Ce résultat étriqué est la parfaite illustration des performances fournies par le CSKA depuis l'arrivée de Jesic en février dernier, en remplacement de Ferario Spasov. Au cours des 15 rencontres débridées disputées sous l'ère Spasov, le CSKA avait inscrit 46 buts et en avait concédé 9. En 9 matches sous la direction de Jesic, il en a marqué 17 en n'en encaissant qu'un.

Des stars en défense
La force défensive du CSKA a été l'un des facteurs clés dans ses succès récents et il ne fait aucun doute que le défenseur axial Valentin Iliev et le gardien moldave Evghenii Hmaruc sont les deux héros de cette saison.

Une tradition familiale
Iliev est le fils du légendaire gardien bulgare Iliya Valov. Il lui succède dignement en obtenant une place de titulaire indiscutable au CSKA. Depuis le 11 novembre dernier, date de son accession à son nouveau statut, Iliev a su créer un duo intéressant avec Ibrahima Gueye, un défenseur sénégalais malheureusement souvent blessé et a redonné de la force à l'ossature défensive de son équipe.

Un excellent gardien
Le CSKA possède une autre pièce maîtresse dans son dispositif défensif, un joueur qui contribue grandement à rendre cette défense imperméable : Hmaruc, son gardien. Il a prouvé qu'il était apte à contrôler sa surface de réparation, comme il l'a de nouveau démontré lors du derby en effectuant un arrêt sur un tir de Georgi Chilikov à bout portant, un sauvetage de classe mondiale.

Une solide assise
Cette bonne assise défensive a permis au CSKA d'aller de l'avant : Tiago Silva, l'arrière gauche brésilien, et Radoslav Zábavník, son homologue slovaque à droite, bénéficient ainsi d'un peu plus de liberté pour participer aux phases offensives alors que le Français Benoît Cauet, vétéran de la Ligue 1 et du Campionato, et le capitaine Todor Yanchev renforcent le milieu de terrain.

L'élan offensif
Les ailes sont occupées sur le flanc gauche par Yanev, auteur de 19 buts, et Yordan Todorov sur la droite. En ajoutant Gargorov en milieu créateur, on observe que le CSKA possède un milieu à cinq très compact et capable de se projeter vers l'avant. En revanche, aucun titulaire ne s'est encore réellement dégagé dans le rôle d'attaquant de pointe, que ce soit Evgeni Yordanov ou le jeune Kostadin Hazurov.

Difficultés en vue
Le CSKA vise un trentième titre de champion et pourrait atteindre ses objectifs si le club maintient son avance de quatre points sur le Levski. La fin de saison s'annonce comme un test pour le CSKA puisque lors des six journées restantes il se déplacera chez le PFC Lokomotiv Plovdiv, champion en titre, puis sur le terrain du PFC Litex Lovech, un club en forme.

"Encore trop tôt"
"Il est encore trop tôt pour crier victoire", commentait Yanev après la victoire du CSKA. Jesic : "Il est prématuré de parler du titre. Nous avons encore beaucoup d'efforts à fournir". Mais après être sortis de ce derby sans dégât, peut-être que ses hommes ont fait le plus dur.

Mis à jour le: 09/02/12 4.47HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/news/newsid=298495.html#le+cska+champion+sofia

Articles UEFA.com

Des légendes européennes rejoignent l'UEFA
  • Des légendes européennes rejoignent l'UEFA
  • Découvrez les compétitions de l'UEFA
  • Aucune tolérance pour le trucage de matches
  • Des changements sur le site officiel de l'UEFA
  • Ramos voudrait voir Mbappé
  • Pour Umtiti, "plus qu'un match amical"
  • Benzema veut faire l'exploit
  • Top 100 des buteurs : Messi se rapproche
  • Les 20 Français en quarts
  • Simeone aime ses Bleus
1 de 10