Le site officiel du football européen

L'UEFA Europa League 2010/11 de A à Z

Publié: Mardi, 17 mai 2011, 18.59HEC
C'est la fin d'une nouvelle saison d'UEFA Europa League, et UEFA.com remonte jusqu'au 1er juillet 2010 pour nous présenter son abécédaire.
L'UEFA Europa League 2010/11 de A à Z
Falcao (FC Porto) célèbre son but en finale de l'UEFA Europa League face au SC Braga à Dublin ©Getty Images
Publié: Mardi, 17 mai 2011, 18.59HEC

L'UEFA Europa League 2010/11 de A à Z

C'est la fin d'une nouvelle saison d'UEFA Europa League, et UEFA.com remonte jusqu'au 1er juillet 2010 pour nous présenter son abécédaire.

C'est la fin d'une nouvelle saison d'UEFA Europa League, et UEFA.com remonte jusqu'au 1er juillet 2010 pour nous présenter son abécédaire de la deuxième édition, remportée par le FC Porto.

Atlético − Une campagne à oublier pour le tenant du titre, victorieux du Fulham FC à Hambourg. L'Atlético ne s'est jamais remis de sa défaite inaugurale contre l'Aris Thessaloniki FC. Une nouvelle défaite contre les Grecs, 3-2 à domicile, a scellé le sort des Espagnols lors de la 5e journée. L'Atlético devait alors battre le leader, le Bayer 04 Leverkusen, et compter sur une défaite de l'Aris, invaincu en 25 matches européens à domicile, face au Rosenborg BK – rien de tout cela ne s'est produit.

Braga − On en n'attendait pas autant de l'équipe du Minho, reversé de l'UEFA Champions League. Mais ils ont rapidement attiré l'œil en allant chercher une belle victoire contre le Liverpool FC, triple vainqueur de la compétition, en huitièmes de finale. Le FC Dynamo Kyiv et le SL Benifca sont également tombés sous ses coups. Mais le FC Porto était trop fort en finale.

Cinquante − C'est le nombre de kilomètres qui séparent les deux finalistes, un record dans une compétition européenne. Le précédent record était détenu par le KV Mechelen et le PSV Eindhoven en 1988. En finale de Super Coupe de l'UEFA, les Belges gagnaient 3-0 à domicile avant un petit déplacement de 83,8 km, de l'autre côté de la frontière, pour aller battre le champion d'Europe 1-0.

Départager − C'est ce que n'ont pas réussir à faire la Juventus et le KKS Lech Poznań lors de la première journée (3-3), lors du premier des quatre matches nuls avec six buts en phase de groupes. Côté remonte spectaculaire, c'est du côté de Naples qu'il faut se tourner. Mené 3-0 contre le FC Steaua Bucureşti, le SSC Napoli est revenu au score grâce à un triplé d'Edinson Cavani, et a réussi à revenir contre le FC Utrecht qui menait 3-1. L'AC Sparta Praha et le FC Lausanne-Sport se sont également tenus en échec 3-3.

Eremenko − Le milieu du Dynamo Kyiv est le meilleur passeur avec six passes décisives en 12 présences, ce qui est d'autant plus impressionnant que son équipe a été éliminée dès les quarts. Roman Eremenko est notamment à l'origine des deux buts contre l'AZ Alkmaar, lors de la 4e journée

Falcao − La machine à marquer de Porto est implacable, et ce n'est pas le Villarreal CF qui dira le contraire. Le Sous-marin jaune a pris l'eau avec quatre buts du Colombien, en demi-finale aller. Falcao avait déjà inscrit trois coups du chapeau, contre le SK Rapid Wien (3-1) et le FC Spartak Moskva (5-1). Son but au match retour en Espagne – son 16e de la compétition – lui a permis de dépasser Jürgen Klinsmann, qui détenait le record de buts inscrits en une saison de Coupe UEFA/UEFA Europa League depuis 15 ans. Sans surprise, c'est lui qui a inscrit le but de Porto en finale.

Groupe F − Le match nul cité ci-dessus entre le Sparta et Lausanne a contribué à six des 42 buts inscrits dans le groupe, le plus prolifique de tous. En moyenne, 3,5 buts par match ont été marqués dans ce groupe, où figuraient également le PFC CSKA Moskva et l'US Città di Palermo.

Hat-tricks − Outre les exploits de Falcao, six autres joueurs y sont allés de leur coup du chapeau. Sur les neuf triplés, trois ont été inscrits lors de la première journée seulement, par Artjoms Rudņevs (Juventus 3-3 Lech), Patrick Helmes (Leverkusen 4-0 Rosenborg BK) et Aleksandr Kerzhakov (RSC Anderlecht 1-3 FC Zenit St Petersburg). Emmanuel Adebayor (Manchester City FC 3-1 Lech), Steven Gerrard (Liverpool FC 3-1 Napoli) et Cavani (Utrecht 3-3 Napoli) ont inscrit les autres.

Italie − La défaite de Naples (tot. 2-1) contre Villarreal en 16es de finale signifiait qu'aucun club italien ne serait présent en 8es, une première depuis 2007. Les autres représentants de la Serie A, la Juventus, Palerme et l'UC Sampdoria, n'ont pas passé la phase de groupes.

Juventus − "La Vieille Dame" a eu un penchant un peu trop prononcé pour les matches nuls : aucune de ses six rencontres du Groupe A n'a donné de vainqueur. Les Bianconeri imitent ainsi l'AEK Athens FC, qui avait fait de même en première phase de groupes de l'UEFA Champions League 2002/03.

Karpaty 3-4 Dortmund – Avec Spartak 2-5 Porto, ces deux matches ont été les plus prolifiques. Le match aurait pourtant pu tourner à l'avantage du FC Karpaty Lviv, qui était remonté de 2-0 à 3-2 avant d'encaisser deux nouveaux buts dans les quatre dernières minutes.

La dernière minute − 100 des 551 buts ont été inscrit entre la 76e et la 90e minute, mais aucun n'a été inscrit plus tard que le but de Cavani (à la 8e minute du temps additionnel lors du 3-3 entre le Napoli et le Steaua).

Milevskiy Artem Milevskiy a été très surveillé. Le buteur du Dynamo, auteur de 5 buts, a été victime de 46 fautes en 11 matches, 8 de plus que l'attaquant de Braga, Alan.

Nuls − Aucun match de la phase à élimination directe n'a eu recours à la prolongation.

On se connaît ? La finale de Dublin entre les Portugais de Braga et Porto étaient la 8e finale disputée par deux équipes d'un même pays.

Portugal Trois clubs du Portugal ont atteint les demi-finales d'une compétition de l'UEFA pour la première fois. Porto s'est assuré d'offrir une affiche 100 % portugaise en éliminant Villarreal.

Queen Elizabeth II − La finale de l'UEFA Champions League coïncidait avec la première visite à Dublin de la Reine d'Angleterre depuis presque cent ans.

République d'Irlande L'Irlande organisait une finale européenne pour la première fois. La victoire de Porto venait ponctuer une superbe première saison pour la nouvelle Dublin Arena et ses 50 000 places.

StuttgartLe VfB Stuttgart a plus brillé en Europe qu'en Bundesliga, et a atteint les 16es de finale. Auteur du pire début de saison de son histoire, le club de Stuttgart a dû se séparer de son entraîneur Christian Gross mais a terminé premier du Groupe H avec un impressionnant total de 15 points.

Tauras 3-2 LlanelliCe match du 1er tour de qualification entre les Lituaniens du FK Tauras et les Gallois du Llanelli AFC a été le match qui a vu le plus de cartons rouges (3) et le plus d'avertissements (14).

Une forteresse La campagne de l'Aris s'est peut-être arrêtée en 16es de finale face à Manchester City, mais le club grec garde son record d'invincibilité à domicile intact. En 40 ans, et 25 matches européens à domicile, aucune équipe n'est venue s'imposer au stade Kleanthis Vikelidis.

Villas-BoasAndré Villas-Boas est devenu le plus jeune entraîneur à remporter une compétition de l'UEFE. Âgé de 33 ans, l'ancien stratège de l'A. Académica de Coimbra a battu le record de Gianluca Vialli. L'Italien avait 33 ans et 308 jours lorsque le Chelsea FC a remporté la Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l'UEFA en 1997/98.

Wouh, quelle météo ! La météo a souvent été un autre adversaire sur les stades de la phase de groupes et après. Des températures glaciales ont rendu les conditions de jeu très dur, comme à Poznan, où le mercure indiquait -11°C pour le match entre le Lech Poznan et la Juventus (1-1).

Xäzär Länkäran FKLe club azéri faisait partie des 52 équipes à disputer le 1er tour de qualification. Malheureusement, tous leurs espoirs étaient anéantis après une élimination face aux Moldaves du FC Olimpia Balti.

Young Boys à GetafeMalgré le fait que ce match était sans enjeu, les supporteurs ont eu la chance d'assister à 22 tirs cadrés en 90 minutes, record du tournoi (éliminatoires inclus). Et fait d'autant plus remarquable, un seul but a été marqué, par le joueur du Getafe CF Adrián Sardinero.

Zenit Le vainqueur de la Coupe UEFA 2008 était la seule équipe à sortir de la phase de groupes avec 100 % de victoires, et 18 buts inscrits en 6 matches.

Mis à jour le: 19/05/11 16.44HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/uefaeuropaleague/news/newsid=1632135.html#luefa+europa+league+201011+a+z

Articles UEFA.com

L’UEFA et le réseau Fare promeuvent l’inclusion, la diversité et l'accessibilité
  • L’UEFA et le réseau Fare promeuvent l’inclusion, la diversité et l'accessibilité
  • Luís Figo rejoint l’UEFA en tant que conseiller en football
  • L’UEFA lance une plateforme de reporting antidopage
  • #EqualGame comme thème du Leaders' Sport Business Summit
  • Les lauréats des Trophées du football de base UEFA dévoilés
  • #EqualGame, "le football te donne la liberté"
  • Aleksander Čeferin : "Garder un équilibre compétitif"
  • Décisions du 13e Congrès extraordinaire de l’UEFA
  • Hegerberg, Messi, Pogba, Ronaldo #EqualGame
  • Le président de l'UEFA Čeferin inaugure un terrain dans un camp de réfugiés jordanien
1 de 10