Le site officiel du football européen

Kaká, Messi et l'Olympiacos à l'honneur

Publié: Jeudi, 5 avril 2012, 17.26HEC
À l'honneur cette semaine, Kaká touché par la grâce, Super Mario fan de Gentner et un pilote qui joue aux devinettes en plein vol.
par Dan Ross
Kaká, Messi et l'Olympiacos à l'honneur
Kaká pointe le ciel du doigt après son but divin face à l'APOEL ©AFP/Getty Images

Articles UEFA.com

Toulouse se veut fluide
  • Toulouse se veut fluide
  • Dinamo Moscou, dix trucs à connaître
  • Pas de place pour la défaite !
  • Un avant-goût d’EURO à Marseille
  • Guingamp croit en sa chance
  • Éliminatoires, le bloc-notes de la 4e journée
  • Le Top 5 des buteurs en Championnat d'Europe
  • Sélectionneurs, ils ont remis ça
  • Espagne - Allemagne : leurs duels à l'EURO
  • Petr Čech et l'art d'être gardien
1 de 10
Publié: Jeudi, 5 avril 2012, 17.26HEC

Kaká, Messi et l'Olympiacos à l'honneur

À l'honneur cette semaine, Kaká touché par la grâce, Super Mario fan de Gentner et un pilote qui joue aux devinettes en plein vol.

Joueur : Ivica Olić (FC Bayern München)
Olić a connu des saisons plus rieuses, lui qui chauffe le banc toutes les semaines en attendant un coup de moins bien de Super Mario. Mais pour sa quatrième titularisation seulement cette année, Jupp Heynckes ayant décidé de laisser Gomez de côté pour un match retour qu'il considérait comme une formalité, Olić a fait le boulot, et il l'a bien fait.

Le Croate tout feu tout flamme a justifié sa sélection par une prestation éblouissante, en signant un doublé en première période qui a rapidement éloigné toute crainte d'un retour des Marseillais. "Aujourd'hui c'était moi, la prochaine fois ce sera quelqu'un d'autre", a déclaré Olić après coup.

Équipe : APOEL FC
Déjà battus 3-0 chez eux à l'aller, et rapidement menés 2-0 à la pause au retour, les joueurs de l'APOEL FC ne comptaient pas renverser le Real Madrid CF à Santiago Bernabéu - un exploit réservé au seul FC Barcelona cette saison.

Non, les 4 000 fans de l'APOEL avaient convergé vers le "temple du football" (le surnom donné au stade madrilène par la presse chypriote) pour une tout autre raison : pour voir leur équipe jouer avec fierté, ce qu'ils ont su faire en seconde période lorsque Gustavo Manduca puis Esteban Solari se sont invités sur la liste des buteurs de la soirée.

"Nous sortons la tête haute en sachant que nous avons fait notre maximum. Le rêve est terminé mais quoi de plus beau que de le voir s'achever contre une équipe telle que Madrid, qui pourrait très bien finir championne", a déclaré Solari à UEFA.com, à raison, après neuf mois de compétition.

But : Kaká (Real Madrid CF) 
Parmi les huit buts inscrits par le Real Madrid en quart de finale, aucun ne mérite autant sa place ici que le deuxième du match retour signé du brésilien : un enroulé limpide de l'extérieur de la surface logé avec une précision de chirurgien dans l'extrême angle de la lunette d'Urko Pardo, figé en plein vol, détendu de tout son long. "C'est probablement l'un des plus beaux que je n'ai jamais mis", a dit Kaká de son but.

Citation :
"Juste après le match, Mario m'a envoyé un message pour me féliciter. Mais pas un simple SMS : une vidéo avec certains de ses coéquipiers !"

Apparemment, le but égalisateur de Christian Gentner du VfB Stuttgart contre les leaders de Bundesliga du Borussia Dortmund a fait plaisir à Mario Gomez.

Le quiz du pilote :
L'Olympiacos a battu le Panetolikos FC 1-0 dimanche dernier et assuré son 39e titre de champion (en 76 championnats). L'ambiance était donc à la fête dans l'avion qui emmenait l'équipe rencontrer l'OFI Crete pour un match de coupe mercredi.

Le pilote, fan de la première heure, en a profité pour diffuser ce message : "Félicitations à l'Olympiacos ! Voici un petit quiz. Vous êtes à bord du vol 3924 vers Heraklion. Le premier qui me dit à quoi correspondent ces chiffres gagne un voyage !" Alors que tous commençaient à donner leur langue au chat, le capitaine de l'Olympiacos Vassilis Torossidis s'est écrié : "39 titres et 24 coupes remportés par l'Olympiacos !" C'est finalement Giannis Maniatis qui a été proclamé vainqueur : il avait déjà donné la réponse au pilote via l'interphone du personnel navigant, avant de la souffler à Torossidis.

Lionel Messi made in France :
L'équipe de deuxième division de l'Angers SCO, en passe de monter parmi l'élite, espère signer Lionel Messi cet été.
Mais ce Messi-là possède une certaine marge de progression avant de taquiner le ballon comme celui du FC Barcelona : il s'agit de Lionel Messi Nyamsi, milieu défensif de 17 ans de Toulouse-Fontaines.

"Je lui ai demandé si c'était vraiment son nom, il n'a répondu que oui", a confirmé le recruteur d'Angers Axel Lablatinière, un poil perplexe. Promis à un bel avenir, Nyamsi pourrait bien un jour fouler les terrains d'UEFA Champions League. Au plus grand plaisir des journalistes.

Mis à jour le: 22/08/12 9.41HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=1780769.html#kaka+messi+lolympiacos+lhonneur

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.