Le site officiel du football européen

Les plus longues invincibilités en Europe

Publié: samedi, 7 janvier 2017, 18.39HEC
Avec le nouveau record du Real (toutes compétitions confondues), samedi, Zinédine Zidane est encore loin des ces équipes légendaires... UEFA.com revient sur les plus longues invincibilités en championnat en Europe.
Les plus longues invincibilités en Europe
FC Steaua Bucureşti 1986 ©Bob Thomas/Getty Images

Articles UEFA.com

Le n° 172 d’UEFA Direct met l’accent sur l’UEFA Nations League
  • Le n° 172 d’UEFA Direct met l’accent sur l’UEFA Nations League
  • « Tout le monde devrait pouvoir jouer » : la joueuse berlinoise Zehra soutient la campagne #EqualGame de l’UEFA
  • Lancement du programme UEFA ASSIST
  • La Convention des entraîneurs récolte ses fruits
  • Le football européen soutient la diversité, l’inclusion et l'accessibilité
  • Les clubs restent sur la bonne voie grâce à la procédure d’octroi de licence et au fair-play financier
  • Le dernier numéro d’UEFA Direct, sur les événements à Monaco
  • Luís Figo rejoint l’UEFA en tant que conseiller en football
  • L’UEFA et le réseau Fare promeuvent l’inclusion, la diversité et l'accessibilité
  • L’UEFA lance une plateforme de reporting antidopage
1 de 10
Publié: samedi, 7 janvier 2017, 18.39HEC

Les plus longues invincibilités en Europe

Avec le nouveau record du Real (toutes compétitions confondues), samedi, Zinédine Zidane est encore loin des ces équipes légendaires... UEFA.com revient sur les plus longues invincibilités en championnat en Europe.

39 matches pour le Real de Zidane

104 matches : FC Steaua Bucureşti (Roumanie, 1986–89)
L'équipe roumaine a établi ce record européen pendant son âge d'or au milieu des années 80 sous les ordres d'Emeric Jenei puis Anghel Iordănescu. Victorieuse de la Coupe des clubs champions européens 1985/86, demi-finaliste en 1987/88 et finaliste en 1988/89, cette équipe du Steaua comprenant notamment Miodrag Belodedici, Lászlá Bölöni, Marius Lăcătuş, Victor Piţurcă et Gavril Balint n'avait pas d'adversaires sur le plan national, soulevant cinq titres consécutifs jusqu'à ce que le FC Dinamo Bucureşti ne la détrône en 1989/90.

88 matches : Lincoln (2009–14)
Lorsque Lincoln est devenu le premier club de Gibraltar à disputer une rencontre européenne en juillet 2014 (match nul face à HB Tórshavn), la défaite 5-2 au retour a mis fin à une série record des Red Imps. Entre le 9 mai 2009 et le 19 septembre 2014, le club n'a pas perdu le moindre match de première division de Gibraltar préservant ainsi une invincibilité durant 1959 jours, la plus longue série de l'histoire d'un championnat. Une série qui leur a permis de décrocher 14 titres consécutifs entre 2002/03 et 2015/16, record européen partagé avec Skonto.

63 : FC Sheriff (Moldavie, 2006–08)
L'équipe basée à Tiraspol a outrageusement dominé le football moldave en remportant dix championnats d'affilée entre 2001 et 2010. Cela dit, c'est sous les ordres de l'entraîneur originaire du Belarus Leonid Kuchuk que le club a connu son apogée en devenant en 2006/07 le premier à décrocher la couronne nationale sans perdre la moindre rencontre.

62 : Celtic FC (Écosse, 1915–17)
Grâce à son premier manager Willie Maley, le Celtic a établi le record du Royaume-Uni en réussissant une série d'invincibilité de 62 matches entre novembre 1915 et avril 1917. Patsy Gallagher et Jimmy McMenemy étaient les stars d'une équipe qui comprenait également Alec McNair, le recordman du plus grand nombre de rencontres disputées pour le club (604). En cas de victoire ce week-end face à Kilmarnock, le Celtic peut de nouveau égaler cette série (en y incluant les matches de coupe).

61 : FC Levadia Tallinn (Estonie, 2008–09)
L'équipe était parrainée par une entreprise locale de métallurgie et toute l'Estonie ne pouvait rien face aux nerfs d'acier de Levadia à la fin des années 90 sous les ordres d'Igor Prins. "Les fans se rappelleront de notre impressionnante série d'invincibilité, même si je ne peux nier que nous sommes restés aussi longtemps invaincus en raison de l'absence d'opposition", avait confié Prins à l'époque.

60 : R. Union Saint-Gilloise (Luxembourg, 1933-35)
Toujours connue comme Union 60 pour cette invincibilité, qui s'est achevée en février 1935 avec une défaite face au Daring Club de Bruxelles, l'équipe de la banlieue bruxelloise a remporté trois titres de rang entre 1933 et 35. Pour marquer cette série, la Coupe Pappaert, du nom du capitaine de l'époque, est remise chaque année à l'équipe qui reste le plus longtemps invaincue.

59 : FC Shirak (Arménie, 1993-95)
59 : FC Pyunik (Arménie, 2002-04)
Deux clubs se partagent le record en Arménie. "Shirak était une très bonne équipe", se souvient Andranik Adamyan, entraîneur du club dans les années 1990. "On avait des leaders, mais tous les joueurs étaient prêts à faire leurs preuves. Il y avait une bonne ambiance et une mentalité de gagneurs." Contrairement à Shirak, Pyunik a été dirigé par trois entraîneurs durant son invincibilité : Oscar López, Mihai Stoichiță et Vardan Minasyan.

58 : AC Milan (Italie, 1991-93)
Dans le cadre de cette merveilleuse série, les Rossoneri ont remporté le Scudetto 1991/92 sans perdre le moindre match. "Fabio Capello a bien réussi à terminer le travail débuté par Arrigo Sacchi en n'ajoutant que de petites touches pour obtenir la mosaïque parfaite", expliquait l'ancien milieu de terrain du Milan Roberto Donadoni.

58 : Olympiacos FC (Grèce, 1972-74)
L'équipe du Pirée a remporté trois titres consécutifs entre 1973 et 1975, établissant même un record avec 104 buts inscrits en 1973/74. Yves Triantafyllos était le buteur vedette, avec 58 réalisations en 80 matches lors de ses trois ans au club, tandis que Giorgos Delikaris, Michalis Kritikopoulos et Romain Argyroudis étaient les autres grands noms de l'équipe.

58 : Skonto FC (Lettonie, 1993-96)
Au début d'une carrière d'entraîneur dont l'apogée a été la qualification de la Lettonie pour l'UEFA EURO 2004, Aleksandrs Starkovs a bâti une équipe imbattable à Skonto, avec des joueurs tels que Vitālijs Astafjevs, Jurijs Ševļakovs, Mihails Zemļinskis et Vladimirs Babičevs incontournables au club comme en équipe nationale.

56 : SL Benfica (Portugal, 1976-78)
Porto n'était plus qu'à un match d'égaler ce record national établi sous l'Anglais John Mortimore. L'ancien défenseur du Chelsea FC a dirigé de grands joueurs comme Fernando Chalana, Humberto Coelho, Toni, Nené, Manuel Bento, Shéu, João Alves et Minervino Pietra, aujourd'hui assistant de Rui Vitória, ceux-ci restant invaincus d'octobre 1976 à fin août 1978 et une défaite 1-0 à Porto.

55 : FC Porto (Portugal, 2010-12)
Jesualdo Ferreira a lancé cette série en mars 2010 et André Villas-Boas l'a prolongée lors d'une saison où Porto a également remporté l'UEFA Europa League 2010/11. Cela dit, Porto a mis un terme à son parcours sous les ordres de Vítor Pereira avec une défaite 3-1 sur le terrain du Gil Vicente FC. "Nous avons fait preuve d'une apathie qui ne convient pas à une équipe qui veut être championne", a déclaré l'entraîneur, dont l'équipe a battu le précédent record du club (53 matches) établi sous Sir Bobby Robson entre 1994 et 1996.

55 : FC Shakhtar Donetsk (Ukraine, 2000-02)
L'arrivée de joueurs comme Anatoliy Tymoschuk, Andriy Vorobey, Julius Aghahowa, Isaak Okoronkwo, Brandão et Mariusz Lewandowski a permis au club de remporter son premier titre de champion d'Ukraine en 2001/02. La série, débutée sous Viktor Prokopenko, s'est achevée au bout de six matches la saison suivante, l'entraîneur italien Nevio Scala quittant ses fonctions trois journées plus tard.

Mis à jour le: 26/10/17 12.05HEC

https://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=1746070.html#les+plus+longues+invincibilites+europe