Le site officiel du football européen

Le Bayern a tout à perdre après la trêve

Publié: Mercredi, 16 janvier 2013, 13.55HEC
La nomination de Josep Guardiola montre bien que le FC Bayern München est déjà tourné vers l'avenir. Le championnat reprend ce week-end.
par Steffen Potter
de Francfort
Le Bayern a tout à perdre après la trêve
Jupp Heynckes (FC Bayern München) ©Getty Images
Publié: Mercredi, 16 janvier 2013, 13.55HEC

Le Bayern a tout à perdre après la trêve

La nomination de Josep Guardiola montre bien que le FC Bayern München est déjà tourné vers l'avenir. Le championnat reprend ce week-end.

La Bundesliga est considérée, de manière générale, comme un championnat très serré et imprévisible, chaque année de nombreux clubs différents se disputent le titre, les places européennes, et la survie au sein de l'élite allemande.

Mais les choses semblent être sensiblement différentes cette saison, alors que la Bundesliga est de retour vendredi après sa traditionnelle trêve hivernale prolongée. Les trois derniers semblent être distancés, alors que le FC Bayern München compte neuf points d'avance sur son dauphin, le Bayer 04 Leverkusen, et 12 sur le champion en titre, le Borussia Dortmund, qui complète le podium. Peut-on s'attendre à une surprise ?

"Le Bayern a déjà le titre en poche", confiait Jürgen Klopp, l'entraîneur du Borussia, la semaine dernière. "Eux seuls peuvent le laisser échapper, mais cela m'étonnerait fort." Vainqueur du doublé coupe/championnat en 2011/12, Dortmund montre son meilleur visage en UEFA Champions League cette saison. "Terminer deuxième (en Bundesliga) serait super, troisième plus qu'acceptable", ajoutait Klopp. "Je n'aime pas trop regarder plus bas que cela. Cependant, je ne changerai jamais de philosophie. L'important pour nous est de remporter des titres avec notre jeune génération, comme le doublé la saison dernière. Cela n'arrive que très peu souvent."

Leverkusen se montre encore plus modeste que Dortmund. Sami Hyypiä et Sascha Lewandowski, les entraîneurs du Bayer, n'auraient pu rêver d'une première partie de championnat aussi réussie, mais parler de titre semble beaucoup trop optimiste. "Je ne peux pas dire que nous allons rattraper le Bayern après la trêve", révélait le technicien finlandais, alors que Lewandowski ajoutait : "Je ne pense vraiment pas que nous pouvons embêter le Bayern." Leverkusen et son jeu orienté vers la contre-attaque grâce à ses trois milieux récupérateurs se contenterait bien d'une place qualificative pour l'UEFA Champions League.

Jupp Heynckes, bien entendu, refuse encore de se considérer comme champion. Cela a beau sembler évident pour le reste du pays, mais l'entraîneur de 67 ans ne cesse de rappeler à ses hommes de montrer "la même rage et motivation" que lors des 17 premiers matches de la saison. "Il faudra encore montrer tout ce qui nous a rendus si fort durant la première partie de saison. La finale perdue d'UEFA Champions a été dure à digérer mais nos renforts acquis au mercato estival (Dante, Javi Martínez, Xherdan Shaqiri et Mario Mandžukić) nous ont apporté beaucoup de sang frais", a expliqué le stratège bavarois qui voudra terminer la saison en beauté après la nomination mercredi de Josep Guardiola au poste d'entraîneur à compter de la saison prochaine.

Malgré la domination sans partage des Bavarois, cette Bundesliga 2012/13 reste pleine d'énigmes à résoudre. Par exemple, l'Eintracht Frankfurt, promu cette saison, et son football attractif lui a non seulement permis de se forger une très belle réputation auprès des journalistes germaniques, mais également de remporter le même nombre de points que le Borussia Dortmund et de pointer à la quatrième place à mi-parcours. Leur deuxième partie de championnat sera-t-elle aussi impressionnante ? Le SC Freiburg, cinquième en toute discrétion, continuera-t-il son ascension ? Et que dire du 1. FSV Mainz 05, actuellement sixième ?

Toutes ces formations sont poursuivies par de grands noms du football allemand : les VfL Borussia Mönchengladbach, VfB Stuttgart et Hamburger SV courent tous après une qualification européenne pour la saison prochaine. Les matches retour s'annoncent donc très disputés. Et comme Thomas Schaaf, l'entraîneur du SV Werder Bremen, le dit si bien : "Tout le monde a quelque chose à gagner. Seul le Bayern a quelque chose à perdre."

Mis à jour le: 17/01/13 13.44HEC

En relation

Associations membres
Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/association=ger/news/newsid=1912066.html#le+bayern+tout+perdre+apres+treve

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.