Le site officiel du football européen

Épinal, la belle image

Publié: Lundi, 7 janvier 2013, 10.46HEC
Tombeur de Lyon en Coupe de France, le club de National d'Épinal a signé le plus bel exploit de son Histoire, et ce n'est peut-être pas fini.
par Christian Châtelet
Épinal, la belle image
La joie dans le vestiaire d'Épinal après l'exploit face à Lyon ©AFP
Publié: Lundi, 7 janvier 2013, 10.46HEC

Épinal, la belle image

Tombeur de Lyon en Coupe de France, le club de National d'Épinal a signé le plus bel exploit de son Histoire, et ce n'est peut-être pas fini.

Tombeur de l'Olympique Lyonnais, dimanche, en 32es de finale de la Coupe de France, le SAS Épinal a signé le plus bel exploit de son Histoire, et ce n'est peut-être pas fini.

Avant-dernier du championnat National (3e niveau en France), le club des Vosges a sorti rien moins que le deuxième de la Ligue 1 et tenant de la doyenne des compétitions de l'Hexagone.

La rencontre a commencé de manière rêvée pour les Jaune et Bleu, devant quelque 7000 spectateurs au stade de la Colombière, quand deux corners de Romain Chouleur trouvaient la tête de Tristan Boubaya aux 11e et 14e minutes. Lyon revenait très rapidement au score par Bafétimbi Gomis et Gueïda Fofana et prenait même l'avantage par Lisandro Lopez, mais Épinal avait l'énorme mérite de continuer à y croire et à jouer les coups à fond.

Sur l'un deux, Chouleur, donnait sa troisième passe décisive de l'après-midi à Valentin Focki, qui remettait les deux équipes à égalité à treize minutes de la fin. Après une prolongation dominée par Lyon (2 poteaux), les tirs au but étaient nécessaires. Fofana et Bakary Koné échouaient pour l'OL tandis que Famara Diedhiou marquait le but de la victoire vosgienne.

"C'est énorme et mérité", soulignait l'entraîneur spinalien Fabien Tissot qui est resté fidèle à ce qu'il annonçait avant le match, à savoir que son équipe ne se contenterait pas de défendre. "On est tristes car nous étions les tenants du titre. On avait pris du plaisir à jouer la Coupe de France l'année dernière donc c'est dommage d'être éliminés", déclaré le Lyonnais Michel Bastos. "Il faut féliciter cette équipe qui nous a posé des problèmes."

Épinal n'a jamais dépassé les 16es de finale de la Coupe et se prépare maintenant à affronter un club qui l'a emporté à trois reprises, le FC Nantes, le 22 ou le 23 janvier. Pour un club qui n'a jamais évolué dans l'élite, le rendez-vous s'annonce historique.

Mis à jour le: 07/01/13 12.57HEC

En relation

Joueurs
Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/association=fra/news/newsid=1910405.html#epinal+belle+image

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.