Le site officiel du football européen

Alessandrini, dynamiteur breton

Publié: Lundi, 26 novembre 2012, 12.45HEC
Avec ses buts splendides, le Rennais Romain Alessandrini est l'une des révélations de la Ligue 1 cette saison. Atypique, insouciant et prometteur.
par Christian Châtelet
de Paris
Alessandrini, dynamiteur breton
Romain Alessandrini des buts à savourer ©AFP/Getty Images
Publié: Lundi, 26 novembre 2012, 12.45HEC

Alessandrini, dynamiteur breton

Avec ses buts splendides, le Rennais Romain Alessandrini est l'une des révélations de la Ligue 1 cette saison. Atypique, insouciant et prometteur.

Avec ses buts splendides pour sa première saison au Stade Rennais FC, Romain Alessandrini est l'une des révélations de la Ligue 1 cette saison. Atypique, insouciant, prometteur, il n'est peut-être qu'au début d'une belle carrière qui faillit ne jamais décoller.

En six buts, quatre en Championnat et deux en Coupe de la Ligue, Alessandrini est devenu l'une des stars de la saison en France. Une Madjer en suspension, une volée sous la barre, des frappes de loin, du droit, du gauche, cela fait deux bons mois que ce joueur de 23 ans fait parler de lui à chacune de ses réalisations. Elles ne sont pas aussi nombreuses que celles de Zlatan Ibrahimović mais de l'avis général, en attendant une bicyclette de 30m, ils sont plus beaux et ça aussi, ça compte.

Ces petits bijoux parsemés aux six coins de l'Hexagone, le natif de Marseille exilé en Bretagne en est le premier surpris. Il confie s'être lui-même étonné d'avoir ouvert la marque lors de la victoire rennaise 2-1 au Parc des Princes le 17 novembre dernier d'un tir instantané de 25 m. "J'ai dit à Yann Mvila (son partenaire à Rennes) : 'Tu te rends compte, je viens de marquer au Parc'", confie-t-il à la chaîne "TF1". Étonné mais pas déboussolé, il a fêté cela en mimant avec ses doigts les lettres O et M, comme le club de son enfance auquel il est très attaché. Concernant ce but, les explications de cet attaquant plutôt petit (1,73m sans la houppette) fusent dans un éclat de rire : "J'étais face à deux défenseurs de classe mondiale, Thiago Silva et Alex, il valait mieux ne pas contrôler le ballon."

Cette saison, tout s'enchaîne aussi simplement que ça pour celui qui a été transféré pour 2,5 M€ du Clermont Foot Auvergne cet été après qu'il a impressionné en Ligue 2 (22 buts en 68 matches). Ce succès n'a pas changé le personnage toujours prompt à twitter sur son incapacité à résister aux frites du McDrive ou sur un bon match de foot qu'il voit à la télé. On a le sentiment que pour lui, tenter l'impossible et le réussir est un cadeau dont il ne se lassera jamais. C'est peut-être le propre des joueurs passés par des voies détournées pour entrer dans la lumière.

Pour Alessandrini, football n'a pas toujours été suivi de champagne. Il échoue d'abord à grimper les échelons à Marseille puis se blesse gravement au genou avec le FC Gueugnon et passe une saison quasiment blanche en 2007/08. "Je pensais alors que ma carrière était terminée", se souvient-il. "J'ai passé six mois sans jouer et cela m'a fait comprendre à quel point j'avais la passion du football." Alors il y est revenu sans passer par aucun centre de formation, comme certains joueurs auxquels il est comparé : Mathieu Valbuena ou Franck Ribéry. Des joueurs atypiques, imprévisibles au mental de fer ; des joueurs à qui rien n'a jamais été donné et qui évoluent aujourd'hui au très haut niveau.

Pour Mvila, Alessandrini est "un artiste"; pour son entraîneur, Frédéric Antonetti, "son point fort, c'est la spontanéité. C'est un joueur qui peut être très intéressant dans les 30 derniers mètres" mais qui a encore beaucoup de marge de progression sur le plan collectif et tactique, ajoute le technicien corse qui l'a titularisé lors des cinq derniers matches disputés par l'actuel 8e du Championnat. Mais Rennes a seulement quatre points de retard sur le leader parisien. La suite ? "Une grosse semaine nous attend", annonce l'intéressé. "Objectif qualif en Coupe (de la Ligue avec un quart de finale, jeudi à domicile contre l'ES Troyes AS) et victoire à Troyes", que Rennes jouera dans l'Aube le 2 décembre.

Mis à jour le: 26/11/12 14.41HEC

En relation

Joueurs
Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/association=fra/news/newsid=1899390.html#alessandrini+dynamiteur+breton

  • © 1998-2014 UEFA. Tous droits réservés.
  • La désignation UEFA, le logo de l'UEFA et toutes les marques liées aux compétitions de l'UEFA sont protégés en tant que marques et/ou droits d'auteur de l'UEFA. Toute utilisation de ces marques déposées à des fins commerciales est interdite. L'utilisation de la plate-forme UEFA.com implique que vous acceptez les Conditions générales et les Dispositions en matière de vie privée.