Mieux connaître le daltonisme

Le Festival de l'UEFA Europa League a montré comment les fans, entraîneurs et joueurs de football daltoniens vivent notre sport.

Le match a eu lieu à Stockholm mercredi
Le match a eu lieu à Stockholm mercredi ©Getty Images

Être daltonien peut être délicat dans certaines situations, et un match de football est l'une d'entre elles. Lorsqu'un joueur ne peut distinguer entre ses coéquipiers et les adversaires en raison de la couleur des maillots, ou un fan ne peut pas facilement reconnaître l'équipe qu'il ou elle soutient, cette condition peut conduire à la frustration et à l'exclusion.

Un homme sur 12, et une femme sur 200 souffrent de daltonisme, soit une part importante de la population. Par conséquent, il est important que leurs besoins soient pris en compte, afin de s'assurer que le football soit une expérience inclusive, et que les joueurs daltoniens puissent réaliser leur potentiel. L'UEFA, les associations de football et les clubs ont la responsabilité de répondre à tous les besoins.

Avant la finale de l'UEFA Europa League, la fanzone neutre située à Kungsträdgården, dans le centre de Stockholm, a organisé un match de football illustrant la façon dont les personnes daltoniennes voient un match. Organisée en collaboration avec l'Association de football suédoise (SvFF), Color Blind Awareness, le Centre d'accès au football en Europe (CAFE) et l'UEFA, l'expérience a été plutôt frappante.

La première équipe a commencé le match avec des maillots rouges et la deuxième avec des maillots vert vif. À la mi-temps, les équipes ont retiré leurs maillots pour révéler des maillots vert olive, démontrant comment les personnes daltoniennes perçoivent souvent ces deux couleurs. Au fil du match, la confusion était plutôt flagrante pour les joueurs et les supporters, d'autant plus que le rouge et le vert ne sont pas les seules couleurs qui peuvent causer des problèmes.