Assistance clé à la Russie en matière de sécurité des stades

Alors que la Russie s’apprête à accueillir, cet été, la Coupe du monde de la FIFA, l’UEFA prodigue des conseils et une assistance clés à l’Union russe de football (RFS) dans des domaines tels que les mesures contre le terrorisme et la formation des stadiers.

Stade de Nizhny Novgorod.
Stade de Nizhny Novgorod. ©Getty Images

Alors que la Russie s’apprête à accueillir, cet été, la Coupe du monde de la FIFA, l’UEFA prodigue des conseils et une assistance clés à l’Union russe de football (RFS) en matière de sécurité des stades.

Les responsables de la sécurité russes ont assisté à un cours de perfectionnement de lutte contre le terrorisme organisé par l’UEFA. En outre, des cours spéciaux ont été dispensés aux responsables de la formation des stadiers en Russie.

Le terrorisme est considéré comme une menace réelle lors des matches, en particulier après l’attaque perpétrée en novembre 2015 aux abords du Stade de France, à l’occasion d’un match amical entre la France et l’Allemagne.

L’UEFA avait déjà abordé la question du terrorisme en 2013, à l’occasion de la phase finale du Championnat d'Europe des moins de 21 ans en Israël. Elle avait alors collaboré avec des experts israéliens sur les mesures de sécurité à adopter pour cet événement.

Grâce à ces travaux, l’UEFA a bénéficié d’une longueur d’avance face aux nouvelles préoccupations, ce qui lui a permis de mettre sur pied un cours de perfectionnement de lutte contre le terrorisme sur deux jours. Après un événement pilote organisé avec succès aux Pays-Bas, la Russie a été considérée comme un choix logique pour accueillir le premier cours – qui s’étend sur deux jours – compte tenu des préparatifs à la pointe en matière de sécurité pour la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 en Russie, et en vue de la Coupe du monde 2018.

Les responsables de la sécurité des clubs de la première division russe et les responsables de la sécurité des stades ont assisté à la formation, aux côtés de représentants et d’experts de l’UEFA.

Parmi les sujets traités figuraient : l’histoire du terrorisme, en particulier lors des événements sportifs, et les leçons tirées ; la planification des attaques ; la mise en œuvre des opérations de sécurité ; et les meilleures pratiques en matière de sécurité proactive. Des études de cas ont porté sur les récentes attaques terroristes survenues à Tel-Aviv et à Manchester.

Les participants russes ont salué l’initiative de l'UEFA, qui leur a permis de se rassurer et de constater qu’ils étaient sur la bonne voie avec leurs travaux concernant la sécurité des stades. La formation leur a en plus donné l’occasion d’apprendre les meilleures pratiques et d’échanger connaissances et compétences.

Des cours de perfectionnement de lutte contre le terrorisme seront prochainement organisés dans d’autres associations nationales européennes, l’UEFA restant à l’avant-garde des efforts visant à faire des matches de football une expérience sûre, réjouissante et agréable pour toutes les personnes concernées.

Formation des stadiers
L’UEFA contribue aussi aux opérations de sécurité lors de la Coupe du monde en aidant à former les stadiers, qui joueront un rôle capital lors du tournoi.

La formation des stadiers est conforme à un programme spécial mis en œuvre conjointement par l’UEFA et la RFS.

Une formation adéquate des stadiers constitue un élément central de la stratégie de l’UEFA en matière de sécurité des stades. Les stadiers sont responsables de la gestion des flux de spectateurs et, en cette qualité, ils doivent recevoir une formation efficace. L’UEFA répond à ce besoin en « formant les formateurs », c'est-à-dire en formant les personnes qui seront elles-mêmes appelées à former des stadiers.

L’UEFA s’est fixé comme objectifs d’offrir une formation aux personnes responsables de la formation des stadiers dans ses 55 associations membres, de faire en sorte que les formateurs comprennent bien le rôle du stadier et la gestion de la sécurité, de permettre aux formateurs d’offrir eux-mêmes un programme de formation aux stadiers, et de jeter les bases d’un corps de stadiers compétents au sein des associations.

Le programme de formation des stadiers est basé sur les meilleures pratiques glanées à l’occasion de compétitions de football majeures en Europe, telles que les récentes éditions de l’UEFA EURO, de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League.

Les stadiers reçoivent des informations sur différents aspects de leur fonction, comme disposer d’une connaissance complète du secteur auquel ils sont affectés, savoir comment agir en cas de problème, et être parfaitement au courant des plans de crise et des procédures d’évacuation.

Depuis l’automne 2015, plusieurs cours de « formation des formateurs » ont été organisés à Moscou, dont un axé sur les stadiers des quatre stades ayant accueilli les matches de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017, à savoir Saint-Pétersbourg, Moscou (stade du Spartak), Kazan et Sochi.

Le dernier cours dispensé a intégré les huit autres stades dans lesquels se joueront des matches cet été : Moscou (stade de Luzhniki), Nizhny Novgorod, Kaliningrad, Volgograd, Rostov-sur-le-Don, Ekaterinburg, Samara et Saransk.

Depuis 2015, près de 100 formateurs ont été entraînés et préparés.
« La formation des stadiers est essentielle, parce que les connaissances et la confiance sont indispensables dans le stade », a déclaré Marc Timmer, conseiller en politique de sécurité à l’UEFA.

 

 

 

Haut