L'UEFA insiste sur la sécurité dans les stades

L'UEFA rappelle son engagement à faire en sorte que les matches de football en Europe soient joués dans un environnement sûr, sécurisé et accueillant.

350 professionnels du monde du football ont assisté à la conférence
350 professionnels du monde du football ont assisté à la conférence ©UEFA

L'UEFA a souligné sa détermination à jouer un rôle de premier plan dans la campagne pour garantir la sûreté et la sécurité des supporters lors des matches de football organisés en Europe.

La dernière Conférence UEFA-UE sur la sécurité dans les stades, à Munich, a rassemblé quelque 350 représentants de l'UEFA, de l'UE, des associations nationales de football, des clubs de football, des forces de police et d'autres parties prenantes pour des discussions et des échanges sur les multiples questions de sécurité dans le football.

Parmi les sujets abordés, le problème persistant de la violence dans les stades et aux alentours, la menace d'attaques terroristes potentielles autour des matches de football, les dangers représentés par exemple par la pyrotechnie et les drones, l'accessibilité aux matches de football pour tous et les risques potentiels pour les organisateurs d'événements de football.

Des discussions ont eu lieu à Munich
Des discussions ont eu lieu à Munich©UEFA

La conférence a lieu au début de chaque nouvelle saison de compétition de club et l'objectif du rassemblement de Munich était d'aider les participants à suivre les derniers développements en matière de sûreté et de sécurité des stades ; partager les expériences de la saison précédente ; et promouvoir une approche paneuropéenne intégrée de la sécurité, impliquant les gouvernements, les autorités territoriales, la police, les forces de sécurité, les autorités du football, les supporters et les communautés locales.

Dans un message adressé lors de la Conférence, le président de l'UEFA Aleksander Čeferin a souligné l'engagement de l'instance européenne pour débarrasser le football de divers phénomènes négatifs facteurs de risques potentiels lors des matches et qui ternissent le plaisir des spectateurs présents au stade.

"Les supporters sont la pierre angulaire du football", a-t-il déclaré. "Sans eux, ce sport perdrait son ambiance, sa passion et sa signification."

"Nous croyons", a poursuivi le président de l'UEFA, "que les spectateurs sont en droit d'attendre que les matches de football se déroulent dans un climat sûr, sécurisé, confortable et accueillant et qu'ils puissent ressentir de l'enthousiasme plutôt que tout type de peur ou préoccupation."

M. Čeferin a souligné qu'un travail considérable avait été fait pour réduire la violence dans les stades. "Cependant, nous sommes toujours confrontés à des incidents qui se produisent à l'intérieur et à l'extérieur des stades sur tout le continent", a-t-il ajouté.

"Il y a aussi, bien sûr, la menace d'attaques terroristes dans les stades. Cela est devenu une menace très réelle et sérieuse que nous ne devons jamais négliger."

Le président de l'UEFA a qualifié la conférence de sécurité UEFA-UE de "forum unique dans lequel tous ceux qui travaillent dans le domaine des stades et de la sécurité peuvent se rencontrer pour discuter, échanger des idées, faire des propositions et préparer le futur".

Michael van Praag
Michael van Praag©UEFA

Le président de la Commission des stades et de la sécurité de l'UEFA, Michael van Praag, s'est félicité du financement fourni par l'UEFA pour mettre en œuvre sa stratégie de sûreté et de sécurité au cours des prochaines années.

"La stratégie a pour objectif de fournir une sécurité et un service intégrés et équilibrés pour la grande majorité des fans", a-t-il déclaré, "tout en cherchant à exclure la petite minorité de fauteurs de troubles".

M. Van Praag a souligné que la stratégie consistait à venir au soutien des associations membres de l'UEFA dans leurs activités nationales de sécurité et de sûreté. Elle a aussi pour objectif la poursuite de la coopération étroite et de longue date entre l'UEFA, l'UE et le Conseil de l'Europe.

Adrian Dincă
Adrian Dincă©UEFA

Adrian Dincă, vice-président du Comité permanent de la Convention européenne sur la sécurité et la sûreté au Conseil de l'Europe, a déclaré qu'il était essentiel de se prémunir contre tout sentiment de supériorité pour s'assurer que les matches de football se déroulent dans un environnement sûr et accueillant.

"En dépit d’une meilleure gouvernance, de l'amélioration des infrastructures et des nouvelles technologies de sécurité, chaque semaine, nous avons des incidents où des personnes sont blessées partout dans le monde", a-t-il déclaré à la Conférence. "C'est pourquoi le sujet de la sécurité et de la sûreté doit être mis sur la table de manière continue."

C'est l'un des domaines où nous ne pouvons nous permettre de penser que notre tâche est accomplie", a-t-il ajouté.