Un grand pas dans leur carrière pour les arbitres de l'UEFA Youth League

Des équipes arbitrales d’Azerbaïdjan, de Serbie et de Suède font un grand pas dans leur carrière lors de la phase finale de l’UEFA Youth League à Nyon.

Kristoffer Karlsson, Stefan Hallberg, Andreas Ekberg et Mehmet Culum
Kristoffer Karlsson, Stefan Hallberg, Andreas Ekberg et Mehmet Culum ©Sportsfile
De gauche à droite : Akif Amirali, Milan Mihajlović, Aliyar Aghayev, Uroš Stojković, Sandro Schärer, Srdan Jovanović, Zeynal Zeynalov, Fedayi San
De gauche à droite : Akif Amirali, Milan Mihajlović, Aliyar Aghayev, Uroš Stojković, Sandro Schärer, Srdan Jovanović, Zeynal Zeynalov, Fedayi San©UEFA

Tandis que de jeunes footballeurs de talent savourent l’occasion d’évoluer sur la scène internationale lors de la phase finale de l’UEFA Youth League à Nyon, trois équipes arbitrales acquièrent également une expérience très précieuse qui les aidera tout au long de leur carrière.

La première demi-finale de vendredi, qui a opposé Chelsea et Porto au stade de Colovray, a été dirigée par une équipe arbitrale serbe, composée de l’arbitre Srdan Jovanović et des arbitres assistants Uroš Stojković et Milan Mihajlović.

La deuxième demi-finale, entre Manchester City et Barcelone, a été dirigée par une équipe arbitrale azérie, composée de l’arbitre Aliyar Aghayev et des arbitres assistants Zeynal Zeynalov et Akif Amirali.

La Suisse a fourni les deux quatrièmes officiels des demi-finales – Fedayi San pour la rencontre Chelsea - Porto, et Sandro Schärer pour Manchester City - Barcelone.  

La finale tant attendue de lundi sera arbitrée par le Suédois Andreas Ekberg, qui sera assisté par Mehmet Culum et Stefan Hallberg. Le Suédois Kristoffer Karlsson sera le quatrième officiel. 

L’UEFA a choisi ces trois équipes arbitrales sur la base du potentiel qu’elles ont montré lors de leurs précédentes désignations dans les compétitions européennes de l’UEFA. Les arbitres acquièrent également une expérience très précieuse dans les compétitions de championnat et de coupe dans leur pays.

Lors des matches de l’UEFA Youth League, les arbitres reçoivent également d’importants avis et conseils d’anciens arbitres expérimentés, qui font office d’observateurs et qui tiennent des séances de débriefing avec les équipes arbitrales après les matches. 

Deux observateurs – Pierluigi Collina, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA, et Marc Batta, responsable de l’arbitrage de l’UEFA – examineront les performances des arbitres lors de leurs désignations à Nyon et les rencontreront afin de passer en revue leur saison jusque-là et de leur donner des conseils avisés pour leur permettre de progresser.

Dans le cadre du vaste programme de développement des arbitres déployé par l’UEFA, la plupart des arbitres présents à la phase finale à Nyon ont également été aidés dans leur progression par les cours organisés par le Centre d’excellence pour arbitres de l’UEFA (CORE), qui apporte une contribution essentielle à la préparation des jeunes arbitres de demain.

Un devoir clé de chaque arbitre de l’UEFA étant de protéger l’image du jeu, les arbitres de la phase finale de l’UEFA Youth League sont invités à « éduquer » les jeunes joueurs sur le terrain.

Dans la gestion des joueurs, les arbitres jouent un rôle clé en les aidant à apprendre des valeurs importantes comme le respect de l’arbitre et des adversaires.

Les trois équipes arbitrales espérant faire carrière au plus haut niveau, les désignations lors de l’UEFA Youth League leur offrent l’expérience nécessaire pour diriger des matches importants au cours des prochaines années.

Haut