Quelle formation pour les arbitres ?

La formation est l'une des priorités de l'UEFA, comme l'a démontré le stage organisé cette semaine à Chypre pour aider les arbitres à apprendre et progresser.

La formation des arbitres fait partie des priorités de l'UEFA, comme le prouve le programme pour les officiels de match aidant en particulier les jeunes arbitres qui entament tout juste leur carrière internationale.

Hugh Dallas, responsable de l'arbitrage à l'UEFA, et Vladimir Sajn, son collègue à la Comission des arbitres, était à pied d'œuvre à Chypre cette semaine, présentant une série de séances de formation lors du stage d'hiver de l'organisme européen. L'objectif est d'aider les arbitres à atteindre les normes de qualité qui ont fait la réputation des arbitres européens dans le monde du football.

"La formation est beaucoup plus prononcée pour les jeunes arbitres assistant au cours d'introduction, car ils doivent savoir ce que l'UEFA attend d'eux, et prendre conscience de l'importance d'avoir une application et interprétation cohérente des Lois du jeu", a déclaré Dallas, lui-même ancien arbitre international. Il y a moins de cours, mais plus de discussions avancées pour les arbitres d'élite qui se préparent pour la deuxième moitié des compétitions interclubs de la saison. "Nous voyons les jeunes arbitres pour la première fois alors nous leur accordons beaucoup d'attention sur et en-dehors du terrain", a déclaré Wallas.

"Nous n'insistons pas seulement sur la nécessité d'une cohérence dans l'application des lois, mais nous délivrons aussi des conseils sur la gestion du match, parce que les meilleurs arbitres doivent être de bons gestionnaires d'homme. Nous leur demandons d'utiliser leur personnalité sur le terrain, et les conseillons sur la manière de gérer des incidents spécifiques et la façon de communiquer avec les joueurs."

"En outre, alors qu'il leur est conseillé de rester eux-mêmes, ils peuvent aussi apprendre énormément de nos arbitres d'élite, et c'est la raison pour laquelle nous leur donnons des exemples de la façon dont les meilleurs arbitres auraient agi et réagi dans des situations données. Cela se passe non seulement en classe, mais également sur le terrain, où nous invitons les jeunes arbitres à participer à des exercices pratiques avec les joueurs."

Un examen important pour les hommes en noir au cours du stage de l'UEFA consiste à vérifier leur connaissance des Lois du jeu. "Si des incidents inhabituels ont lieu sur le terrain, nos officiels doivent être prêts à prendre la bonne décision", a précisé Dallas. "Nous devons aussi nous assurer que les arbitres sont à jour avec les règles des compétitions. Les jeunes arbitres sont testés sur les lois de base du jeu, comme c'est parfois le cas avec leurs associations nationales en préparation pour nos cours."

Dévoués à leur cause, Dallas et Sajn produisent des centaines d'incidents de match qui sont présentés aux arbitres chargés de les analyser et d'arriver à des décisions correctes. L'évolution des tendances que les arbitres doivent suivre est également soulignée.

"Nous possédons un réseau d'observateurs scrutant les télévisions à travers l'Europe", a déclaré Dallas. "Leur rôle est de mettre en évidence les incidents de match intéressants se produisant lors de nos grandes compétitions, qui sont identifiés à des fins éducatives et envoyés à l'UEFA, où moi et mon collègue Vlado Sajn sélectionnons les plus intéressants. Ces incidents sont ensuite utilisés lors de nos différents stages tout au long de l'année. Ce contenu est également produit pour les associations nationales, il s'agit donc ici d'un programme de partage de connaissances."

"Nous allons aussi produire du contenu pour les équipes en compétition en phase finale de l'EURO 2016 en France et, avant le début de la compétition, chaque équipe recevra les membres de notre Commission des arbitres afin de veiller à ce que les joueurs et les entraîneurs soient conscients des directives données à nos arbitres. Nous avons procédé ainsi avant les phases finales des Championnats d'Europe 2008 et 2012 avec un énorme succès, et je dois dire que les joueurs ont très bien répondu."

Dallas, comme ses collègues au sein de la structure d'arbitrage de l'UEFA, prend énormément de plaisir à aider les jeunes arbitres au début de leur carrière qui, dans certains cas, graviront les échelons pour officier lors des grandes finales.

"C'est très gratifiant", poursuit-il. "Par exemple, quand j'ai pris ma place à la Commission des arbitres, j'ai été nommé pour former Howard Webb et l'Espagnol Alberto Undiano, entre autres. J'ai eu le plaisir de travailler avec eux au cours de leurs premières années et d'assister à leur ascension vers le plus haut niveau.

"Je pense que vous pouvez toujours donner des conseils qui peuvent améliorer non seulement l'arbitre d'un point de vue individuel, mais aussi le niveau de l'arbitrage dans son ensemble, et je pense qu'il est important d'avoir ces anciens arbitres de haut niveau transmettant leur savoir et expérience à de nouvelles générations de jeunes officiels de match."