Le site officiel du football européen

Arbitres assistants supplémentaires

Arbitres assistants supplémentaires
L'UEFA entraîne les arbitres assistants additionnels à accomplir une mission importante ©UEFA

Calendrier

Arbitres assistants supplémentaires

Innovation qui a fait ses preuves et qui fait désormais partie des Lois du jeu, le système des arbitres assistants supplémentaires aide l'arbitre dans son processus de prise de décision.

D'après ce nouveau dispositif, l'arbitre, les deux arbitres assistants et le quatrième arbitre sont épaulés par deux arbitres assistants supplémentaires postés à côté de chaque cage. Leur tâche principale est de veiller sur tous les incidents pouvant se produire dans la surface (tirage de maillot, fautes, etc).

L'expérience a débuté lors d'un mini-tournoi du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA en Slovénie à l'automne 2008. Lors de la saison 2009/10, ces arbitres assistants supplémentaires ont officié, à titre expérimental, en matches de l'UEFA Europa League.

Suite à une décision de l'International Football Association Board (IFAB) prise en juillet 2010, ce système a été étendu à titre expérimental à toutes les compétitions majeures de l'UEFA (UEFA Champions League et UEFA Europa League pour les saisons 2010/11 et 2011/12). Ce dispositif a également été utilisé lors de la Super Coupe de l'UEFA en 2011, et à l'UEFA EURO 2012.

Le 5 juillet 2012, l'IFAB a approuvé à l'unanimité l'utilisation des deux arbitres assistants supplémentaires, reconnaissant ainsi le soutien qu'ils peuvent apporter à l'arbitre du match. Suite à cette décision de l'IFAB, l'UEFA utilise ce dispositif dans ses compétitions de clubs.

Les résultats sont clairement positifs, comme l'explique Pierluigi Collina, officier en chef des arbitres de l'UEFA. "Le principal objectif est de voir les arbitres assistants supplémentaires aider à la prise de décision, en particulier dans la surface de réparation où toute décision peut affecter le résultat d'un match", explique-t-il.

"Ce que nous avons vu, c'est un meilleur contrôle des matches en termes d'arbitrage", ajoute-t-il. "Il y a eu moins d'incidents, en particulier sur les coups de pied arrêtés comme les corners et les coups francs, un meilleur contrôle de la ligne de but, et plus de précision dans les décisions prises par les arbitres assistants. Tous ces objectifs ont été atteints grâce aux arbitres assistants supplémentaires."

Les associations membres de la FIFA sont libres d'appliquer ou pas ce système, et plusieurs associations européennes ont introduit ce dispositif dans leurs compétitions nationales.

Pierluigi Collina insiste sur le fait que les arbitres assistants supplémentaires répondent à un besoin créé par les changements opérés dans le football ces dix dernières années. "Le plus gros changement dans le football de ces dix dernières années, c'est la vitesse", indique-t-il. "Aujourd'hui, il est très difficile pour un arbitre de prendre une décision, bien plus que par le passé. Le travail d'un arbitre est devenu de plus en plus compliqué."

"Le jeu est plus rapide, les joueurs sont en meilleure condition, et il semble parfois que les hommes en noir sont face à une mission impossible", ajoute-t-il. "Deux paires d'yeux supplémentaires veillant sur la surface, c'est une aide inestimable pour un arbitre. Cela renforce la confiance de l'équipe arbitrale, tout en permettant plus de fluidité dans le jeu."

http://fr.uefa.com/insideuefa/protecting-the-game/refereeing/aar/index.html#arbitres+assistants+supplementaires