Le site officiel du football européen

Protection des jeunes joueurs

Protection des jeunes joueurs
L'UEFA s'engage à protéger les jeunes joueurs ©Sportsfile

Calendrier

L'un des plus grands défis que le football européen doit relever est le fait que, depuis l'arrêt Bosman prononcé par la Cour de justice des communautés européennes en 1995 et la croissance rapide des revenus télévisuels, les clubs les plus riches sont en mesure d'acheter les meilleurs joueurs, ce qui leur permet de dominer plus facilement les compétitions nationales et européennes.

Parallèlement, les clubs n'ont pratiquement aucune motivation à former leurs propres joueurs ou à offrir leur chance aux jeunes de leur région. Cette tendance est accentuée par le manque notoire de compensation financière pour la formation des jeunes joueurs qui quittent le club tôt, et la capacité de nombreux clubs européens à attirer dans leurs filets les jeunes joueurs dès l'âge de 16 ans dans l'ensemble de l'Union européenne.

La règle de l'UEFA vise à encourager la formation locale des jeunes joueurs et à augmenter l'ouverture et l'impartialité des compétitions européennes. Elle vise également à limiter la tendance à acheter des joueurs à tout-va et à essayer de rétablir l'identité "locale" des clubs.

• À compter de la saison 2008/09, les clubs engagés en UEFA Champions League et en UEFA Europa League doivent inscrire au minimum huit joueurs formés localement dans un groupe limité à 25 joueurs. Ces règles ont également été mise en place dans plusieurs championnats nationaux d'Europe.

• L'UEFA a mis en place cette règle en trois phases :
Saison 2006/07 : minimum quatre joueurs formés localement sur 25
Saison 2007/08 : minimum six joueurs formés localement sur 25
Saison 2008/09 : minimum huit joueurs formés localement sur 25

• Les clubs ne sont pas obligés d'aligner un certain nombre de joueurs formés localement sur le terrain ou sur la fiche de match. Ils sont entièrement libres de choisir leur équipe et les joueurs qui évoluent sur le terrain.

• Les joueurs "formés localement" sont définis par l'UEFA comme des joueurs qui, indépendamment de leur nationalité, ont été formés par leur club ou par un autre club de la même association nationale, pendant au moins trois ans, entre l'âge de 15 et 21 ans. Jusqu'à la moitié des joueurs formés localement doivent avoir été formés au club lui-même, les autres peuvent venir de clubs de la même association.

• Aucune condition de nationalité n'est donc explicitement contenue dans la règle édictée par l'UEFA car, dans l'Union européenne, cette condition est illégale (suite à l'arrêt Bosman). Dans une déclaration datant du mois de mai 2008, la Commission européenne a déclaré la règle de l'UEFA légale et qu'une nouvelle analyse sera réalisée en 2012.

L'UEFA a dévoilé ses propositions en février 2005 et a reçu le soutien des associations nationales à l'occasion du Congrès de l'UEFA à Tallinn deux mois plus tard.

Les supporteurs ayant répondu à une enquête auprès des internautes d'UEFA.com ont également apporté leur soutien : plus de 80 % souhaitaient que les clubs conservent leur identité locale.

Avant le lancement des nouvelles règles, l'UEFA a organisé une consultation de deux ans avec les supporteurs, les associations nationales, les ligues nationales, les clubs, les syndicats des joueurs et l'ensemble des institutions de l'Union européenne.

Par ailleurs, l'UEFA a passé deux années à fournir des recherches détaillées aux Directions générales et aux services de la Commission européenne qui étaient les plus intéressés par la règle (les services Éducation et culture, Emploi, affaires sociales et égalité des chances, Concurrence et le Service juridique).

Mis à jour le: 17/07/17 18.06HEC