L’UEFA et l’ESSA joignent leurs forces contre le trucage de matches

L’UEFA a signé avec l’association internationale pour l’intégrité du sport et des paris sportifs ESSA (Sports Betting Integrity) un accord de partage d’informations qui renforcera la campagne de l’UEFA visant à lutter contre le trucage de matches.

L’UEFA a signé avec l’association internationale pour l’intégrité du sport et des paris sportifs ESSA (Sports Betting Integrity) un accord de partage d’informations qui renforcera la campagne de l’UEFA visant à lutter contre le trucage de matches.

En vertu de cet accord, l’ESSA et ses membres – 25 opérateurs de paris sportifs de premier plan – soutiendront les efforts de l’UEFA visant à identifier les tentatives de trucage de matches au moyen de la plateforme d’alerte de l’ESSA, qui a pour vocation de surveiller, signaler et retracer les activités de paris suspectes dans le monde entier.  

L’UEFA applique une politique de tolérance zéro envers le trucage de matches. Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a fait de la lutte contre le trucage de matches une priorité, et l’instance dirigeante du football européen a développé et financé plusieurs initiatives visant à protéger l’intégrité du jeu en Europe.

L’une d’entre elles est le système de détection des fraudes liées aux paris (BFDS), qui surveille et analyse les activités de paris en relation avec environ 32 000 matches en Europe chaque année, dans les compétitions de l’UEFA et les compétitions nationales de football.

L’instance européenne a notamment créé un réseau de responsables de l'intégrité au sein de ses associations membres, qui assure le lien avec les organismes locaux chargés de l’application des lois. En outre, l’UEFA travaille avec l’Office européen de police, EUROPOL, avec les agences nationales de lutte contre le crime et les autorités nationales en charge des paris, ainsi que directement avec des forces de police et des procureurs, et elle organise des programmes de formation à l’intention des joueurs, des arbitres et des entraîneurs afin de les informer sur les dangers du trucage de matches et de les sensibiliser à cette problématique. Toute personne commettant une infraction liée au trucage de matches peut être suspendue à vie de toute activité sportive par les instances disciplinaires de l’UEFA. 

L’ESSA participe à des forums sur le trucage de matches et la politique en matière de paris à la Commission européenne, au Conseil de l’Europe et au Comité International Olympique (CIO). Elle mène un grand nombre d’initiatives de premier plan en relation avec le trucage de matches et est actuellement impliquée dans plusieurs projets de lutte contre ce fléau.

« Nous sommes très heureux que l’ESSA rejoigne l’UEFA dans sa mission consistant à éliminer le trucage de matches du football. L’échange d’informations entre partenaires de confiance est une étape clé dans cette lutte », a déclaré le sous-directeur Intégrité de l’UEFA, Emilio García. « Le trucage de matches s’attaque à l’âme même du football, et notre sport doit être protégé de ceux qui cherchent à en tirer profit de manière criminelle. »

« L’ESSA a joué un rôle clé en coordonnant et en ciblant l’approche de tolérance zéro appliquée par le secteur réglementé et licencié des paris à la menace du trucage de matches dans le sport », a déclaré Khalid Ali, secrétaire général de l’ESSA. « Cet accord est une nouvelle preuve de notre engagement indéfectible à aider toutes les autorités sportives à appliquer le plus haut degré d’intégrité. »

Haut