Séance du Conseil stratégique du football professionnel à Nyon

Le Conseil stratégique du football professionnel s'est notamment penché sur le fair-play financier, l'équilibre des compétitions et les questions de transfert.

©UEFA.com

003 - Approbation d’une résolution commune sur les intermédiaires/agents

L’évolution du fair-play financier, l’équilibre des compétitions et les questions relatives aux transferts ont été quelques-uns des sujets abordés aujourd’hui, à l’occasion d’une séance du Conseil stratégique du football professionnel (CSFP) qui a eu lieu à la Maison du football européen à Nyon, en Suisse.
 
Les discussions ont porté sur l’avenir du fair-play financier de l’UEFA et sur une série de nouvelles règles potentielles qui seront adoptées au terme de la saison dans le but de renforcer encore davantage le fair-play financier et de garantir la pérennité du football européen. 

Toutes les parties ont en outre convenu que le maintien de l’équilibre des compétitions devait être une priorité pour le football européen, et les parties prenantes ont discuté différentes mesures – telles que des limitations de la taille des effectifs ou l’idée d’une « taxe de luxe » ou d’une « taxe sur les transferts » – qui pourraient contribuer à régler les problèmes de déséquilibre des compétitions dans le football européen. Des discussions supplémentaires sur ces questions auront lieu au cours des prochains mois.

Le CSFP a approuvé une résolution commune sur les intermédiaires/agents, qui a pour but de façonner un changement de politique à cet égard en ajoutant potentiellement un plafond sur les commissions, et en introduisant davantage de transparence/responsabilité et des sanctions appropriées en cas de violation des règles. Le document a été préparé par les quatre parties prenantes réunies au sein du Comité de dialogue social sectoriel européen dans le football professionnel.  Dans ce cadre, le CSFP a reçu des informations sur le travail en cours de la Task Force de la FIFA sur les réformes en matière de transferts.

Le CSFP comprend des représentants élus des quatre principales parties prenantes du football professionnel européen : les clubs, par l'intermédiaire de l'Association des clubs européens (ECA), les ligues, représentées par l'Association des ligues européennes de football professionnel (EPFL), les joueurs, via la FIFPro, division Europe, et l'UEFA, l'instance dirigeante du football au niveau européen. Le CSFP discute les questions d’importance stratégique pour le football professionnel en Europe et conseille le Comité exécutif de l’UEFA en conséquence.

Haut