Accord antidopage avec les ONAD

L'UEFA a signé un accord de coopératon avec les organisations nationales antidopage de Chypre et de Slovénie, renforçant ainsi la lutte paneuropéenne contre le dopage dans le football.

Marc Vouillamoz (UEFA, à gauche) et Janko Dvoršak, directeur de l'agence antidopage de Slovénie
Marc Vouillamoz (UEFA, à gauche) et Janko Dvoršak, directeur de l'agence antidopage de Slovénie ©NZS

L'UEFA continue de mener la lutte contre le dopage dans le football en signant un accord de coopération avec les organisations nationales antidopage (ONAD) européennes.

Les derniers accords conclus avec les ONAD de Chypre et de Slovénie portent à 30 le nombre d'organisations nationales antidopages ayant signé un accord avec l'UEFA.

Adonis Procopiou directeur des relations internationales, Marc Vouillamoz (UEFA) et Michael Petrou, président de l'ONAD de Chypre
Adonis Procopiou directeur des relations internationales, Marc Vouillamoz (UEFA) et Michael Petrou, président de l'ONAD de Chypre©Cyprus Football Association

 

Dans le cadre de ces accords, l'UEFA et les ONAD coordonnent leurs programmes antidopage et leurs activités de tests, en échangeant des informations et des renseignements jugés utiles dans la planification des tests antidopage. Cela inclut également la constitution des passeports biologiques des joueurs dans le cadre d'un programme de l'UEFA.

L'UEFA travaille en collaboration avec les ONAD européennes pour mettre en place un programme complet et dissuasif de tests en UEFA et dans les compétitions nationales. Cette coopération garantit à l'UEFA une image complète des tests de dopage effectués sur les joueurs au niveau international et national.

"L'UEFA favorise la coopération et les partenariats afin de mettre en œuvre des programmes de tests intelligents, dissuasifs et équilibrés pour protéger les joueurs et les équipes", a déclaré le responsable médical et antidopage de l'UEFA, Marc Vouillamoz.