Estonie

EstonieAssociation estonienne de football

Le site officiel du football européen

L'Estonie poursuit son chemin

Depuis son indépendance en 1991, l'Estonie grandit petit à petit sur la scène footballistique mondiale.
L'Estonie poursuit son chemin
Martin Reim a disputé 157 matches avec l'Estonie ©Getty Images

L'Estonie poursuit son chemin

Depuis son indépendance en 1991, l'Estonie grandit petit à petit sur la scène footballistique mondiale.

L'Estonie est l'un des nombreux pays qui est réapparu sur la scène européenne après l'éclatement de l'URSS. Le pays a développé progressivement - depuis 1991, date où il a retrouvé son indépendance - ses structures en matière de football. Bien que le pays n'ait pas encore réussi à se distinguer au niveau international, l'Estonie a fait sensation en terminant derrière l'Italie mais devant la Serbie, la Slovénie et l'Irlande du Nord en qualifications pour l'UEFA EURO 2012, arrachant un ticket pour les barrages.

Le football est né en Estonie à la fin du XIXe siècle grâce à des marins britanniques. Le sport devenait rapidement très populaire et Narva et Tallinn se disputaient la paternité de la première rencontre disputée dans le pays. Mais, le premier match officiel s'est déroulé à Tallinn, le 6 juin 1909, entre le Meteoor and le Merkuur, les deux premiers clubs du pays.

L'Association estonienne de football (EJL) a été fondée le 14 décembre 1921, le nombre de clubs est passé à 29 et un championnat national a été créé. Plus tôt, l'Estonie avait disputé sa première rencontre internationale contre la Finlande, le 20 octobre 1920. L'Association a intégré la FIFA en 1923.

Cette première rencontre s'est soldée par une défaite 6-0 puis lors de son deuxième match, l'Estonie faisait match nul avec la Suède - en juillet 1921 - et c'est lors de son 6e match international qu'elle enregistrait sa première victoire face à la Lituanie 5-0 à Kaunas, le 24 juin 1923. Les Estoniens participaient ensuite au tournoi de football des Jeux Olympiques à Paris en 1924, ils s'inclinaient face aux Etats-Unis au premier tour.

Jusqu'en 1939, l'Estonie disputait régulièrement les tournois de football baltiques contre la Lettonie et la Lituanie et s'imposait en 1929, 1931 et 1938. L'équipe nationale participait également aux éliminatoires des Coupes du Monde de la FIFA 1934 et 1938 et enregistrait une première victoire contre la Finlande en 1937. Mais le développement du pays  prenait fin en 1940 lorsque le territoire était annexé par l'Union soviétique. Le dernier match international officiel s'est soldé par une victoire 1-0 à domicile contre la Lettonie, le 20 juillet 1940. Par la suite, l'EJL a été obligée de s'effacer.

Bien que l'Estonie n'ait pas pu rejoindre l'UEFA, lorsque l'instance dirigeante du football européen a été créée en 1954, son championnat s'est poursuivi tout au long de ses années d'isolement. L'EJL était, finalement, reformée en 1988 et en 1991 et elle reprenait ses activités au sein de la FIFA.

L'Estonie a disputé son premier match international, un peu plus d'un demi-siècle plus tard, le 3 juin 1992, elle a réalisé un nul 1-1 contre la Slovénie. La même année, le nouvel état indépendant était admis à l'UEFA et les équipes et les clubs représentants le pays pouvaient de nouveau participer aux compétitions masculines, féminines et de jeunes organisées par l'UEFA.

Le championnat national, la Meistriliiga, redémarrait en 1992, le FC Flora et le FC Levadia Maardu s'imposaient comme les meilleures équipes bien que le FC Norma ait remporté deux championnats d'affilée au début des années 90 et que le FC Lantana ait également décroché plusieurs titres de champion consécutifs.

Au début, l'Estonie s'est battue pour s'imposer au niveau international après l'indépendance, mais elle a tranquillement progressé et a gagné en crédibilité lors des éliminatoires du championnat d'Europe de l'UEFA contre l'Écosse, la Croatie et la Bulgarie.

Les deux joueurs les plus célèbres du pays sont deux gardiens de but - Evald Tipner, qui évoluait au Sport Tallinn entre 1924 et 1939, et Mart Poom, un titulaire de l'équipe nationale depuis 1992, qui a quitté Flora pour s'imposer en Angleterre avant de se retirer des terrains en 2009. Martin Reim, 157 sélections, était une star locale, mais qui ne brilla qu'en Estonie. Il prit sa retraite en 2009 également, quatre ans après Marko Kristal (143 sélections).

D'autres excellents joueurs se sont imposés à l'étranger - Andres Oper, Indrek Zelinski, Urmas Rooba, Kristen Viikmäe, Raio Piiroja, Sergei Terehhov, Joel Lindpere et Marek Lemsalu en Scandinavie, Andres Oper aux Pays-Bas, Ragnar Klavan en Allemagne et Sergei Pareiko en Russie. Si l'on ajoute l'énorme travail qui est effectué au niveau des jeunes, notamment l'organisation du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA en 2012, l'Estonie peut être très optimiste concernant l'avenir de son football.

Son optimisme, elle le doit également à son très beau parcours lors de l'UEFA EURO 2012, lorsque le pays a terminé deuxième de son groupe de qualification devant la Serbie, la Slovénie et l'Irlande du Nord et a gagné son ticket pour les barrages menant à la phase finale pour la première fois de son histoire. Malheureusement, une lourde défaite à domicile face à la République d'Irlande a mis fin aux espoirs estoniens, malgré le partage obtenu en Irlande lors du match retour.

Afin de poursuivre le développement de l'équipe nationale, le Suédois Magnus Pehrsson a été nommé entraîneur en chef de l'Estonie en décembre 2013. La compétition de qualification de l'UEFA EURO 2016 a été une campagne décevante pour l'Estonie, qui a terminé quatrième dans son groupe. En septembre 2016, après le début de la phase de qualification de la Coupe du Monde de la FIFA 2018, Martin Reim a été nommé successeur de Pehrsson en tant qu'entraîneur de l'Estonie. Il a précédemment remporté le titre estonien deux fois comme entraîneur en chef du FC Flora Tallinn et a également entraîné l'Estonie à différents niveaux: les jeunes, les U21 et les U23.

Au cours des dernières années, le Nõmme Kalju FC fut le club estonien le plus en réussite au niveau européen. Ils ont battu le FC Aktobe (Kazakhstan) lors du premier tour de qualification de l'UEFA Europa League en 2015 et ont atteint le troisième tour de qualification de l'UEFA Europa League en 2016/17 après avoir battu les Lituaniens FK du Trakai et le Maccabi Haifa FC (Israël) avant de perdre contre l'Osmanlıspor.

En août 2018, l'Estonie accueille le plus grand événement majeur de football de son histoire - la Super Coupe de l'UEFA. Le match est joué à la Tallinn Arena. Le pays est également prêt à organiser sa deuxième phase finale européenne chez les jeunes : le Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA en 2020.

https://fr.uefa.com/insideuefa/member-associations/association=est/news/newsid=947909.html#lestonie+poursuit+chemin

Revenir en haut  

Président

 

Aivar Pohlak

Aivar Pohlak

Nationalité : estonienne
Date de naissance : 19 octobre 1962
Président de l'Association depuis : 2007

• Diplômé de l'Institut polytechnique de Tallinn, Aivar Pohlak a écrit des livres pour enfants et a enseigné la langue estonienne et la littérature ainsi que les mathématiques. Il se consacre à la relance du football en Estonie et fut fondateur de FC Flora en mai 1990 avec un groupe d'amis.

• Premier entraîneur de Flora, il a brièvement représenté le club au poste d'attaquant et a été président du club depuis le début. Il a également été entraîneur adjoint de l'équipe nationale estonienne en 1992, et plus tard joua pour le FC Kuressaare. En 2002, il a reçu un prix d'envergure nationale pour son travail, et plus récemment, il a servi comme conseiller municipal.

• Membre du conseil d'administration de la Football Association estonienne depuis 1993, il devient vice-président en 2003 avant de prendre la présidence quatre ans plus tard. "Nous visons à créer une base solide pour le football estonien", dit-il. "Nous voulons être en mesure de nous mesurer chez les clubs et équipes nationales à toutes les équipes du monde, quelles qu'elles soient." Il a été réélu pour quatre ans en mars 2017.

"Au cours de mon prochain mandat en tant que président, nous organiserons la Super Coupe de l'UEFA, puis la finale du Championnat d'Europe des moins de 17 ans en 2020", a déclaré le dirigeant de 54 ans. "J'aimerais améliorer le football estonien. Au niveau national, nous voulons améliorer la qualité de nos ligues d'élite et de jeunes".

Secrétaire général

 

Anne Rei

Anne Rei

Nationalité : estonienne
Date de naissance : 17  juin 1969
Au poste depuis : 2012

• Anne Rei, ancienne athlète, travaille dans le domaine du football depuis plus de 20 ans. Elle a été directrice de la compétition lors du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de fin 2012 dans son pays, l'Estonie. Quelques mois plus tard, elle devenait secrétaire générale de son association, prenant la succession de Tõnu Sirel.

•  Depuis 2006, l'ancienne directrice générale du FC Flora Tallinn a occupé plusieurs fonctions importantes. Elle a été membre du conseil d'administration de son association, elle s'est occupée du service jeunesse, féminin et amateurs.

•  Depuis janvier 2013 elle est également membre de la commission féminine de l'UEFA.

Infos sur l'association

  • Fondé: 1921
  • Affiliation à l'UEFA: 1992
  • Affiliation à la FIFA: 1923
  • Adresse: A. Le Coq Arena Asula 4c 11312 TALLINN
  • Téléphone: +372 627 9960
  • Fax: +372 627 9969

Coefficient des associations

PaysClubspts
40Bosnie-HerzégovineBosnie-Herzégovine0/46.625
41LettonieLettonie0/45.625
42EstonieEstonie0/45.500
43LituanieLituanie0/45.375
44MonténégroMonténégro0/45.000
Mis à jour le: 03/11/2017 09:38 HEC

Palmarès des équipes nationales

Aucun trophée

Compétitions nationales