Le « potentiel illimité » du football féminin

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, déclare que la finale de l’UEFA Women’s Champions League deviendra une date importante du calendrier.

Lyon et Wolfsburg se rencontreront une nouvelle fois en finale de l'UEFA Women's Champions League cette saison.
Lyon et Wolfsburg se rencontreront une nouvelle fois en finale de l'UEFA Women's Champions League cette saison. ©Getty Images

Le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, croit fermement que la croissance exponentielle du football féminin en Europe fera de la finale de l’UEFA Women’s Champions League une date clé du calendrier.

Wolfsburg et Lyon se rencontrent cette année en finale au stade Valeriy Lobanovskyi, à Kiev, ce jeudi, soit deux jours avant que le Real Madrid et Liverpool ne disputent la finale de l’UEFA Champions League, dans la même ville.

Ce sera la dernière fois que ces événements seront associés, le président de l’UEFA expliquant que la popularité croissante du football féminin – et l’engagement de l’instance dirigeante du football européen à promouvoir la participation, la visibilité et l’engagement dans le jeu – a produit ce changement. L’année prochaine, la finale de l’UEFA Women's Champions League se jouera à Budapest, en Hongrie, alors que la finale masculine aura lieu à Madrid.

Cette année a été prospère pour le football féminin, l’EURO féminin de l’UEFA 2017 ayant enregistré une hausse de 50 % de l’audience cumulée et l’UEFA lançant sa campagne européenne Ensemble #WePlayStrong.

Le parcours de Wolfsburg jusqu'à la finale
Le parcours de Wolfsburg jusqu'à la finale

"« J’ai dit au Congrès de l’UEFA, à Bratislava, que nous devions oser viser haut, lancer des initiatives qui continuent à donner de l'espoir et permettre au football européen d’exister », a déclaré Aleksander Čeferin à UEFA.com. « Le potentiel du football féminin est illimité, et c’est dans cette optique que nous avons décidé de séparer les événements masculin et féminin. Ainsi, le football féminin disposera de sa propre plateforme, pour poursuivre sa croissance et devenir un événement incontournable et un spectacle télévisé à part entière.

« Nous avons constaté, lors de l’EURO féminin, à quel point cette discipline est devenue populaire, du point de vue tant de l'expérience des supporters que de la croissance de l'audience télévisée. À l’UEFA, nous avons travaillé plus dur que jamais cette année pour maximiser le potentiel du football féminin et exploiter ce marché en croissance. »

Afin de renforcer encore le caractère distinctif du football féminin, l’UEFA a dissocié les droits de sponsoring de l’UWCL du package pour le football masculin, pour attirer un public plus large et modifier la perception de la discipline. En 2017, l’UEFA a constaté une hausse de 7,5 % des joueuses enregistrées au sein de ses 55 associations membres, une nouvelle augmentation étant attendue pour 2018.

L’UEFA a également lancé la série de blogs vidéo à succès « Press Play » sur ses chaînes Ensemble #WePlayStrong, donnant ainsi chaque semaine aux supporters un aperçu unique de la vie quotidienne de quatre joueuses professionnelles des quatre coins de l’Europe. À ce jour, cette série de blogs vidéo a enregistré près de 5 millions de vues sur YouTube.

Comment Lyon s'est qualifié pour Kiev
Comment Lyon s'est qualifié pour Kiev

Récemment, la pop star mondiale Rita Ora s’est également engagée en qualité de supportrice officielle de la campagne Ensemble #WePlayStrong, l’UEFA sponsorisant son retour sur la scène européenne avec The Girls Tour.

Tous ces efforts concertés ont pour objectif de faire connaître le football féminin, l’ancienne internationale allemande et Joueuse mondiale de la FIFA 2014 Nadine Kessler ayant d’ailleurs été désignée cheffe de l’unité Football féminin.

« C'est vraiment passionnant, et la croissance continue du football féminin est une priorité stratégique pour l’UEFA, a déclaré Nadine Kessler. Il s’agit d’un projet à long terme, mais il est encourageant de constater que le jeu devient plus professionnel en Europe. Et cette professionnalisation est génératrice d’opportunités, d’exposition et d’affinités.

» Wolfsburg et Lyon méritent de disputer la finale de cette année et assureront le spectacle pour les supporters. À partir de la saison prochaine, nous donnerons à la finale de l’UEFA Women’s Champions League son propre espace d’épanouissement et sa propre identité. Si les progrès se poursuivent à la vitesse actuelle, plus de personnes que jamais suivront le mouvement. »

Haut