Angerer élue Meilleure joueuse UEFA

La gardienne internationale allemande Nadine Angerer a remporté le premier trophée de Meilleure joueuse d’Europe de l’UEFA pour la saison 2012/13.

Angerer, qui vient de quitter le 1. FFC Frankfurt pour le club australien de Brisbane Roar, termine à la première place de ce sondage soumis à un jury composé de 18 journalistes, chacun s'engageant à soutenir le football féminin, et sélectionnés par European Sports Media (ESM). Le Président de l'UEFA Michel Platini lui a remis le trophée. La joueuse de 34 ans a reçu un total de 10 voix, devançant la milieue de terrain allemande Lena Goessling (VfL Wolfsburg) et Lotta Schelin, l’attaquante suédoise de l’Olympique Lyonnais (2 voix), qui complète le podium .

Capitaine d’une équipe d’Allemagne sacrée au Championnat d’Europe féminin de l’UEFA 2013, Angerer a brandi cet été en Suède son cinquième trophée dans la compétition en arrêtant deux penalites lors de la finale remportée 1-0 face à la Norvège. Elle a été élue Joueuse du tournoi par l’équipe technique de l’UEFA et figurait dans l’équipe du tournoi qui incluait également sa coéquipière Goessling, ainsi que Schelin, vainqueuse par ailleurs du Soulier d’Or adidas.

"Je me m'y attendais pas. Je ne sais pas quoi dire", a déclaré la lauréate. "Il y avait une forte concurrence de Lena Gossling et Lotta Schelin. Lena a tout gagné cette année, elle a joué un tournoi fantastique (à l'EURO) et Lotta est une attaquante  incroyable, et c'est pourquoi je suis si fière d'avoir remporté ce prix."

"C'est particulier de gagner ce prix alors que l'on est gardienne, c'est vraiment fantastique. Mon style de jeu, c'est que je ne reste pas sur ma ligne, alors peut-être qu'il vaudrait mieux parler de joueuse de but que de gardienne de but."

Membre du Comité exécutif de l'UEFA et président de la Commission du football féminin, Karen Espelund a ajouté : "C'est probablement le bon moment pour avoir lancé ce prix de la meilleure joueuse, parce que nous avons eu à l'EURO et en Champions League une compétition très serrée. Maintenant, encore une fois, c'est une année allemande, avec Wolfsburg et l'Allemagne qui a gagné à nouveau l'EURO".

"Tous ceux qui ont regardé la finale de Champions League et de l'EURO ont vu l'immense développement du football féminin en général et de la gardienne en particulier. Il n'y avait que de bonnes gardiennes, et quelques très bonnes, (Nadine) en faisait partie, comme l'a prouvé sa finale."

Aux côtés de Michel Platini pour la remise du trophée, l'entraîneur de l'Arsenal FC Arsène Wenger a déclaré : "Je suis très surpris de la rapidité avec laquelle le football féminin est devenu populaire ces dernières années".

Pour ce prix, les joueuses étaient jugées sur leurs performances en 2012/13 dans l’ensemble des compétitions, nationales et internationales, en club comme en sélection. La liste originelle des dix joueuses a été le résultat d'un sondage mené auprès des sélectionneurs participant à l’EURO féminin 2013, ainsi que des clubs ayant joué les quarts de finale de l’UEFA Women's Champions League 2012/13. Ceux-ci ont fourni une liste de cinq joueuses, la première recevant cinq points, la deuxième quatre, la troisième trois, la quatrième deux et la cinquième un.

La liste des dix joueuses a ensuite été transmise à un panel de 18 journalistes. Ils ont voté pour les trois meilleures joueuses, donnant cinq points à la première, trois points à la deuxième et un point à la troisième. Dans l'ordre alphabétique, les trois meilleures joueuses étaient Angerer, Goessling et Schelin.

L’UEFA a également révélé le top 10 de ce sondage auprès des journalistes :
4. Nadine Kessler (GER, VfL Wolfsburg), 16 points
5. Verónica Boquete (ESP, Tyresö FF), 11
6. Caroline Seger (SWE, Tyresö FF), 8
7. Nilla Fischer (SWE, Linköping FC), 6
8. Celia Okoyino da Mbabi (GER, 1. FFC Frankfurt), 4
9. Wendie Renard (FRA, Olympique Lyonnais), 3
10. Louisa Necib (FRA, Olympique Lyonnais), 2

Derniers articles