Distribution financière de l'UEFA Champions League 2016/17

Les clubs qui ont participé à la phase de groupe de l’UEFA Champions League 2016/17 et les dix clubs éliminés au stade des matches de barrage se sont partagé plus de EUR 1,396 milliard en versements de l’UEFA.

©Sportsfile

Les clubs qui ont participé à la phase de groupe de l’UEFA Champions League 2016/17 et les dix clubs éliminés au stade des matches de barrage se sont partagé plus de EUR 1,396 milliard en versements de l’UEFA.

Conformément au système de distribution pour le cycle commercial 2015-18, qui a été introduit en 2015/16, toutes les recettes nettes des compétitions interclubs (y compris celles provenant de la vente des billets et des packages d’hospitalité pour les finales de la Champions League et de l’Europa League et pour la Super Coupe de l’UEFA) sont centralisées et redistribuées aux clubs ayant disputé la Champions League et l’Europa League.

Une fois de plus, les vingt clubs qui ont disputé les matches de barrage ont reçu au total EUR 50 millions, à savoir EUR 2 millions pour chacun des dix clubs qualifiés pour la phase de groupe de la Champions League et EUR 3 millions pour chacun des dix autres clubs, qui ont rejoint la phase de groupe de l’Europa League.

Chaque club participant à la phase de groupe de la Champions League a reçu un montant minimal de EUR 12,7 millions, sans compter les primes de résultat, de EUR 1,5 million pour une victoire et de EUR 500 000 pour un match nul. Les excédents de EUR 500 000 en cas de matches nuls ont été mis en commun et redistribués à l’ensemble des clubs ayant participé à la phase de groupe, au prorata du nombre de victoires enregistrées. D'autres primes ont été versées pour chaque tour à élimination directe disputé : EUR 6 millions pour les huitièmes de finale, EUR 6,5 millions pour les quarts de finale, EUR 7,5 millions pour les demi-finales, EUR 11 millions pour le vice-champion et EUR 15,5 millions pour le champion. Le montant provenant des parts de marché a été réparti en fonction de la valeur du marché TV de chaque pays, entre autres facteurs.

Enfin, un excédent de EUR 73 millions a été attribué, à la fin de la saison, à tous les clubs ayant disputé la phase de groupe, en proportion des montants générés par chaque club au cours de la saison.

Ces chiffres ne comprennent pas les versements de solidarité aux clubs qui ont participé aux tours de qualification, ni les versements de solidarité supplémentaires aux ligues nationales en faveur de projets de développement du football junior au sein des clubs.