Le président de l'UEFA Čeferin inaugure un terrain dans un camp de réfugiés jordanien

Aleksander Čeferin a pris part à l'inauguration officielle d'un terrain de football pour les enfants du camp de réfugiés de Za'atari, en Jordanie.

Aleksander Čeferin participe à un match de football dans le camp de réfugiés de Za'atari
Aleksander Čeferin participe à un match de football dans le camp de réfugiés de Za'atari ©UEFA.com

Le président de l'UEFA, Aleksander Čeferin, a pris part à l'inauguration officielle d'un nouveau terrain de football au camp de réfugiés de Za'atari, en Jordanie, qui donnera à des milliers d'enfants la possibilité de pratiquer le sport qu'ils aiment sur les meilleures installations possible.

Plus de 200 garçons et filles âgés de 10 à 13 ans ont participé à la cérémonie d'ouverture, et ont été rejoints par M. Čeferin pour un match de football sur la nouvelle surface de jeu.

"C'est merveilleux de voir comment quelque chose d'aussi simple qu'un terrain de football peut apporter autant de joie et de bonheur. Le football a la capacité d'inspirer, d'unir et d'enseigner aux enfants des compétences et des valeurs importantes pour la vie de tous les jours, comme le travail d'équipe et le respect", a déclaré le président de l'UEFA.

Aleksander Ceferin et le Prince Ali aide à l'inauguration de la pelouse dans la camp de Za'atari
Aleksander Ceferin et le Prince Ali aide à l'inauguration de la pelouse dans la camp de Za'atari©UEFA.com

L'internationale suisse Lara Dickenmann et l'ancien joueur de l'équipe de France Christian Karembeu étaient également présents sur le terrain "Football for All" (Le football pour tous) aux côtés dans ambassadeurs du football locaux Maisa Jbara et Waed Shwamreh.

"C'est un superbe projet et le terrain est magnifique", s'est réjoui Dickenmann. "Les enfants peuvent jouer en toute sécurité dans un super cadre. C'était très sympa de jouer avec eux aujourd'hui, de voir leurs yeux briller. C'est un moyen simple de rassembler et de partager une excellente expérience."

La construction du terrain en gazon synthétique, nommé la 'Football For All'pitch', a été rendue possible par la Fondation UEFA pour l'enfance, le Projet de développement du football asiatique (AFDP), l'Association jordanienne de football, la Fédération norvégienne de football et Lay’s, sponsor officiel des UEFA Champions League League.

Environ 5 000 enfants jouent chaque semaine sur la pelouse
Environ 5 000 enfants jouent chaque semaine sur la pelouse©UEFA.com

Deux conteneurs remplis de gazon artificiel, de matériaux de construction, de matériel de maintenance (dont un tracteur) et d'équipements pour le terrain tels que des buts et des drapeaux de corner ont été envoyés en provenance des Pays-Bas. La construction du terrain a pris deux mois et a été achevée fin mai.

Lors de sa visite à Za'atari, qui abrite un peu plus de 80 000 réfugiés, M. Čeferin a visité la 'Maison du sport', qui a été ouverte en septembre 2016 par la Fondation UEFA pour l'enfance et l'AFDP.

"C'est une véritable leçon d'humilité que de pouvoir interagir avec les enfants de ce camp. Malgré les situations dans lesquelles ils se retrouvent, ils arrivent encore sourire et profiter de la vie autant que possible ", a déclaré M. Čeferin.“Je suis heureux que le travail effectué par la Fondation UEFA pour l'enfance, le Projet de développement du football asiatique, la Fédération norvégienne de football et Lays donne à ces enfants des opportunités qu'ils n'auraient autrement pas eues."

Le centre est devenu le point d'ancrage de la vie sportive dans le camp et permet aux enfants de jouer dans un environnement sécurisé tout en leur donnant la chance de s'épanouir dans le sport, et le football en particulier, avec les autres.

Aleksander Čeferin a contribué à l'ouverture d'un stade de football pour les enfants de réfugiés dans le camp de Za'atari.
Aleksander Čeferin a contribué à l'ouverture d'un stade de football pour les enfants de réfugiés dans le camp de Za'atari.©UEFA.com

Il s'agit du dernier projet d'une longue série que la Fondation UEFA pour l'enfance a entrepris au camp de réfugiés de Za'atari, situé dans le nord de la Jordanie, non loin de la frontière sud-syrienne.

La Fondation UEFA pour l'enfance, en partenariat avec l'AFDP et le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), cherche à aider les réfugiés déplacés par le conflit en Syrie, et en particulier les enfants et les jeunes qui vivent dans le camp, depuis sa création en avril 2015.

"Le HCR, ainsi que ses partenaires humanitaires présents au camp de Za'atari, soutient le gouvernement jordanien dans sa volonté d'aider la population du camp", a déclaré le représentant du HCR en Jordanie, Stefano Severe. "Cela comprend la protection des enfants face à toute forme de harcèlement et d'exploitation, et de s'assurer de leur bien-être. Le terrain 'Football for All' y contribue en permettant à des milliers de jeunes filles et garçons de pratiquer leur sport favori dans un endroit sûr et dans des structures d'excellente qualité."

Le prince Ali Bin Al Hussein, président de l'Association jordanienne de football, explique que des "moyens de communication puissants tels que le sport et l'éducation ont la capacité de planter des semences d'espoir et de chance même dans les circonstances les plus difficiles."

Le camp de Za'atari compte plus de 80 000 résidents
Le camp de Za'atari compte plus de 80 000 résidents©UEFA.com

"Merci à mon ami Aleksander Čeferin, mes collègues de la Fondation UEFA pour l'enfance et Lay's pour avoir soutenu les projets du Projet de développement du football asiatique au camp et pour fournir aux garçons et aux filles réfugiés un espace sain et de qualité qu'ils peuvent utiliser non seulement pour s'entraîner, mais aussi pour se faire de nouveaux amis et apprendre des compétences bénéfiques sur comme en dehors du terrain", a ajouté le Prince Ali.

Au total, 4 480 enfants et jeunes, dont 3 185 garçons et 1 295 filles âgés de 8 à 20 ans, participent régulièrement à des activités sportives hebdomadaires, sous la supervision d'entraîneurs masculins et féminins diplômés.

"Au début, c'était très compliqué pour ces jeunes filles désireuses de jouer au football", se souvient l'ambassadrice jordanienne Waed Shwamreh, qui est également entraîneur. "Mais désormais, avec ce terrain de grande qualité, en herbe, c'est devenu un événement et nous comptons quelque 1300 filles qui viennent ici chaque semaine." 

Environ 200 garçons et filles ont pris part à la cérémonie d'ouverture
Environ 200 garçons et filles ont pris part à la cérémonie d'ouverture©UEFA.com

Afin d'organiser des activités sportives et des tournois de football, il est essentiel de pouvoir compter sur des enseignants locaux pour maintenir le projet en vie. C'est pourquoi la Fondation UEFA pour l'enfance a lancé un programme de formation pour donner aux entraîneurs les compétences nécessaires pour superviser et diriger des activités de football. Depuis juillet 2017, 250 réfugiés adultes, 163 hommes et 87 femmes, ont bénéficié du programme d'éducation mis à leur disposition.

Afin d'offrir aux jeunes habitants le plus de divertissement possible, des tournois de football sont organisés mensuellement dans le camp. Au total, 30 équipes de filles (U13, U15 et U20) et 60 équipes de garçons (U13, U15 et U24) ont été créées, chaque équipe contenant en moyenne 20 joueurs.

La Fondation UEFA pour l'enfance et l'AFDP ont également tenté de mettre leur expérience le plus à profit possible en organisant des ateliers sur l'arbitrage et la façon de se remettre d'une blessure. Ces séances se sont révélées être un franc succès, 54 arbitres, dont 21 femmes, étant désormais qualifiés pour diriger des rencontres.

En outre, des experts ont été recrutés pour aborder des domaines sociaux, tels que la façon dont le sport peut être utilisé comme outil de cohésion sociale, alors que les jeunes sont également éduqués sur des sujets tels que les mariages précoces et la résolution de conflits. Près de 60 pour cent des habitants du camp sont âgés de moins de 24 ans, tandis qu'un habitant sur cinq est âgé de moins de cinq ans.