Des records qui font grandir l'EURO féminin

L'intérêt généré par le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2017 a établi de nouvelles références concernant l'affluence au stade, à la télé et en ligne.

La joie des Pays-Bas
La joie des Pays-Bas ©AFP/Getty Images

Que ce soit devant le petit écran, en ligne ou au stade, le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2017 a établi de nouveaux records d'audience.

Télévision

  • L'édition 2017 a été la plus suivie de l'Histoire, surpassant celle de 2013 de plus de 50 millions de spectateurs.

  • La finale de dimanche a été le programme sportif le plus suivi de l'année aux Pays-Bas. Il a rassemblé une moyenne de 4,1 millions de téléspectateurs (83 % de part de marché) ; l'audience globale s'est élevée à plus de 13 millions de téléspectateurs.

En ligne

  • Les visites sur la rubrique de l'EURO féminin d'UEFA.com et sur la nouvelle appli du football féminin ont atteint 4 011 534. Contre 1,5 million en 2013.

Médias sociaux

  • Les plateformes de réseaux sociaux du tournoi ont généré plus de 550 000 interactions et plus de 4,4 millions de vues des vidéos sur les comptes Facebook et Instagram avec #WEURO2017.

  • La campagne Together #WePlayStrong (Ensemble, on joue fort) a occasionné plus de 82 000 interactions sur Facebook, Instagram et Twitter ; les interactions avec les associations nationales ont dépassé 16 millions.

Affluences

  • Le total de spectateurs de 240 045 a permis de battre le record de 2013 (216 888). Trois des six matches présentant les meilleures affluences de l'Histoire de la compétition se sont déroulés en 2017.

  • Les Pays-Bas sont le premier pays hôte de l'EURO à jouer tous ses matches à guichets fermés. Les six rencontres ont attiré 110 897 spectateurs.
Haut