Le site officiel du football européen

2014 : Gabriel Lima

Le capitaine de la sélection italienne Gabriel Lima a répondu présent au moment idéal pour offrir à son pays un 1er titre en 11 ans.
par Paul Saffer
2014 : Gabriel Lima
Gabriel Lima ©Sportsfile

2014 : Gabriel Lima

Le capitaine de la sélection italienne Gabriel Lima a répondu présent au moment idéal pour offrir à son pays un 1er titre en 11 ans.

Le Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA 2014 avait mal commencé pour l'Italie et son capitaine Gabriel Lima. Mais le joueur s'est inspiré de ce qu'avaient fait ses compatriotes footballeurs 32 ans plus tôt pour aller brandir le trophée.

Au début du tournoi organisé à Anvers, l'Espagne visait un cinquième titre consécutif après avoir dominé l'épreuve de la tête et des épaules depuis le sacre à domicile des Azzurri, en 2003. Battus 3-2 en match d'ouverture par les outsiders slovènes, les Italiens semblaient peu susceptibles d'arrêter la razzia roja. La suite allait prouver l'inverse.

Bien aidée par l'Azerbaïdjan qui écartait la Slovénie 7-6 au bout du suspense lors de la deuxième journée du Groupe C, l'Italie terminait leader après avoir étrillé les Azerbaïdjanais 7-0 et évitait au passage l'Espagne en quarts.

Mais la Croatie, qui avait tenu les Espagnols en échec 3-3, n'était pas la dernière venue. Buteur face à l'Azerbaïdjan, Lima montait en puissance et créait le danger dans la défense adverse tout en montrant la voie à ses arrières alors que l'Italie s'imposait 2-1.

Désigné capitaine en lieu et place de Marcio Forte en 2012, le joueur de 26 ans n'avait besoin que de quelques secondes pour trouver l'ouverture en demi-finale face au Portugal. Lima s'offrait même un triplé lors de la victoire 4-3 sur les Lusitaniens et s'illustrait à nouveau en finale contre la Russie, tombeuse de l'Espagne au tour précédent. Il inscrivait en effet le premier but italien puis servait Murilo pour permettre aux Azzurri de l'emporter 3-1 et terminer avec le Ballon de Bronze au titre de deuxième du classement des buteurs.

"Mes performances se sont améliorées lors des derniers stades du tournoi", a confié Lima à UEFA.com. "J'ai compris que mes coéquipiers avaient besoin que je joue mieux et je l'ai fait."

Quant à l'équipe elle-même, il a ajouté : "C'est ça l'histoire du football italien. Il suffit de penser à la Coupe du Monde de la FIFA 1982 quand l'Italie a commencé par trois nuls avant de devenir championne. En jouant avec le bon engagement, nous pouvons atteindre n'importe quel objectif."

Mis à jour le: 21/08/14 20.47HEC

En relation

Joueurs

http://fr.uefa.com/futsaleuro/history/season=2014/goldenplayer/index.html#2014+gabriel+lima