Le site officiel du football européen

2012 : Kike

Quatorze ans après ses débuts avec l'Espagne, Kike a aidé son pays à remporter un cinquième Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA à Zagreb.
par Paul Saffer
2012 : Kike
Kike heureux après avoir remporté le Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA 2012 ©Sportsfile

2012 : Kike

Quatorze ans après ses débuts avec l'Espagne, Kike a aidé son pays à remporter un cinquième Championnat d'Europe de futsal de l'UEFA à Zagreb.

Le 24 janvier 1998, à Porto, un adolescent nommé Kike faisait ses débuts pour l'Espagne, prenant part à la victoire 12-3 sur le Portugal dans une rencontre universitaire, aux côtés d'un autre jeune, Luis Amado. 14 ans plus tard, les deux hommes faisaient partie de l'équipe espagnole vainqueur de son cinquième championnat d'Europe de futsal de l'UEFA à Zagreb.

L'importance de Kike dans les victoires en 2001, 2005, 2007, 2010 et 2012 n'est plus à démontrer. Son jeu de passes, son toucher de balle, sa science du positionnement en ont fait un joueur clé sur plus d'une décennie. C'est également un joueur qui a eu une influence sur la tactique de l'équipe espagnole mais aussi sur son mental par ses qualités de leader.

Avant le début du Championnat d'Europe 2012 en Croatie, le pilier du Murcia FS déclarait : "La victoire c'est quelque chose de magnifique, vous avez toujours envie de la prolonger". L'Espagne abordait cette phase finale en étant invaincue sur 40 minutes depuis plus de six ans. Voilà qui a dû ravir l'intéressé

En battant la Slovénie 4-2, les Espagnols se mettaient en jambe de la meilleure des manières. Puis la victoire 4-1 face à l'Ukraine donnait une suite à cette belle entame malgré le but contre son camp de Kike. En quart de finale, la Roumanie était éliminée sur le score de huit buts à trois et Kike mettait son équipe sur la bonne voie en donnant l'un de ces buts à Torras d'une talonnade.

L'Italie était l'adversaire en demi-finale, pour une rencontre entre deux équipes qui se connaissent très bien. Après l'ouverture du score d'Aicardo, Kike et Ortiz partaient en contre pour échouer sur la défense transalpine et c'est sur le score de 1-0 que l'Espagne s'offrait une place en finale contre la Russie. Kike allait tenir un rôle crucial dans cette rencontre remportée en prolongation.

"L'Espagne est une équipe qui n'abandonne jamais : nous voulons toujours un petit peu plus. Nous pensons toujours que nous pouvons donner un petit peu plus, et par chance, cette fois, nous avons réussi. La Russie a fait un grand championnat, une grande finale mais je crois que nous avons mérité de gagner. Tous les titres ont leurs particularités. Le premier est souvent celui de la jeunesse, celui où vous êtes encore immature, alors que celui-là est tout aussi particulier parce qu'à bientôt 34 ans, j'arrive à la fin de ma carrière", a déclaré Kike.

Et le champion ne se trompait pas : après avoir été le capitaine de l'Espagne qui a joué la finale de la Coupe du monde de la FIFA de futsal à la fin de l'année 2012 (une défaite trois buts à deux contre le Brésil), Kike a mis un terme à sa carrière internationale.

Mis à jour le: 03/12/12 15.40HEC

En relation

Joueurs
    • Kike
    • Murcia - Espagne

http://fr.uefa.com/futsaleuro/history/season=2012/goldenplayer/index.html#2012+kike