Le site officiel du football européen

Le dernier mot pour Interviú

En 2005, la Coupe de futsal de l'UEFA quittait l'Espagne pour la première fois. Douze mois plus, le Boomerang Interviú reprenait le trophée.

Le dernier mot pour Interviú

En 2005, la Coupe de futsal de l'UEFA quittait l'Espagne pour la première fois. Douze mois plus, le Boomerang Interviú reprenait le trophée.

En 2005, la Coupe de futsal de l'UEFA quittait l'Espagne pour la première fois. Douze mois plus tard, le Boomerang Interviú reprenait le trophée.

Le premier tour de qualification réservait son lot de surprises : le Cristal Noir MB Morlanwelz, deuxième du championnat belge, participait à la compétition grâce au sacre européen du champion belge, l'Action 21 Charleroi. Le deuxième tour de qualification avait quelque peu évolué et les deux premiers de chaque groupe se retrouvaient en demi-finales.

Le SL Benfica, qui avait atteint la finale deux ans auparavant, accueillait le Groupe A mais devait concéder le nul 3-3 au Kairat Almaty sur un triplé de Yuriy Butrin. Interviú, vainqueur en 2004, écrasait Morlanwelz 11-0, avant de battre Kairat 5-2, pendant que Benfica faisait 1-1 avec Morlanwelz.

La deuxième place restait en jeu et Kairat s'en emparait en venant à bout de Morlanwelz 5-1, alors que Benfica s'inclinait 4-2 devant Interviú, ouvrant la voie d'une première demi-finale à Kairat et au Kazakhstan en compétition UEFA.

Charleroi se déplaçait à Belgrade dans le cadre du Groupe B et perdait 4-1 contre le FC Shakhtar Donetsk, alors que le MFK Dinamo Moskva, finaliste de l'édition précédente, était contraint au nul 4-4 par le KMF Marbo Beograd. Le Shakhtar s'imposait ensuite 4-1 sur le club hôte pour se qualifier. Charleroi perdait tout espoir face au Dinamo, vainqueur 5-3 avant de prendre le meilleur sur le Shakhtar.

Disputées en matches aller-retour, les demi-finales souriaient aux premiers de groupes puisque le Dinamo s'imposait 3-0 avant de confirmer 5-2 à domicile pour mettre fin à la belle aventure de Kairat, pendant qu'Interviú éliminait le Shakhtar 6-1 et 5-3. Interviú recevait lors de la finale aller et ouvrait le score par Gabriel, mais Sirilo égalisait et Pelé Junior annulait l'avance donnée par Schumacher. A la 18e minute, Daniel et Schumacher offrait l'avantage à Interviú, que Marquinho faisait fructifier après le repos. Schumacher, lui, réussissait le triplé en fin de partie.

Au retour, la tâche s'annonçait difficile pour le Dinamo. Sirilo ouvrait le score dès la 8e minute mais Julio égalisait dans la foulée et Daniel sonnait le glas des espoirs russes. Pourtant, dans les 4 dernières minutes, Joan, Konstantin Maevski et Tatu replaçaient le Dinamo à un petit but du sacre. Neto crucifiait les Moscovites et assurait un succès total 9-7 à Interviú, qui égalait le Playas de Castellón FS en décrochant sa deuxième Coupe de futsal de l'UEFA.

http://fr.uefa.com/futsalcup/history/season=2005/index.html#le+dernier+pour+interviu