Le site officiel du football européen

Charleroi vainqueur

Charleroi et ses Brésiliens ont pris le meilleur sur l'armada espagnole qui, pour la première fois en 2004/05, ne remportait pas la Coupe de futsal de l'UEFA.

Charleroi vainqueur

Charleroi et ses Brésiliens ont pris le meilleur sur l'armada espagnole qui, pour la première fois en 2004/05, ne remportait pas la Coupe de futsal de l'UEFA.

L'Action 21 Charleroi et ses Brésiliens ont pris le meilleur sur l'armada espagnole qui, pour la première fois en 2004/05, ne remportait pas la Coupe de futsal de l'UEFA.

Le format restait inchangé mais le Playas de Castellón FS, vainqueur des deux premières éditions, était absent. Le Boomerang Interviú, l'ElPozo Murcia FS et Charleroi passaient sans encombre le premier tour de qualification, tout comme le Sporting Clube de Portugal et le MFK Dinamo Moskva.

Le Dinamo recevait dans le cadre du Groupe B, qui se résumait vite à un duel puisque les Moscovites dominaient le FC Shakhtar Donetsk 6-2 pendant que Murcie écrasait 8-0 le FC Dorozhnik Minsk, notamment grâce à 4 buts de Paulo Roberto. Après un deuxième succès respectif, le Dinamo devait l'emporter sur Murcie pour atteindre la finale et, malgré l'égalisation de Lenisio juste avant le repos, suite à l'ouverture du score de Sergei Ivanov, Sergey Malychev et Cirilo montraient la voie au Dinamo, finalement vainqueur 5-4.

Le Groupe A se jouait à Charleroi, dominateur avec Interviú face au KMN Svea Lesna Litija et au Sporting. A l'issue des deux premiers matches, Charleroi menait à la différence de buts et n'avait donc besoin que d'un nul pour passer. Les Belges ouvraient le score par Kelson à la demi-heure de jeu. Neto égalisait et, à une minute de la fin, Gabriel semblait qualifier le tenant du titre. Mais Lúcio Rosa égalisait à l'ultime seconde, au grand bonheur des 6 000 spectateurs.

Le Spiroudôme faisait encore le plein pour la finale aller. Charleroi menait 4-1 au repos mais Pelé Junior et Konstantin Maevskiy ramenaient le Dinamo à 4-3, laissant imaginer un match retour indécis.

Ivanov plaçait le Dinamo sur orbite d'entrée mais Alex répliquait par deux fois avant la pause. Joan et Olexiy Kudlay redonnaient l'avantage au Dinamo, avant l'égalisation d'André Vanderlei. A deux minutes du dénouement, Ivanov offrait la prolongation aux Russes. Charleroi marquait par Henrique, puis Joan et Cirilo faisaient rêver le Dinamo, pour qui les deux dernières minutes allaient s'avérer fatales, puisque Kelson et Eder finissaient par offrir un succès d'anthologie à Charleroi (10-9 sur l'ensemble des deux matches).

http://fr.uefa.com/futsalcup/history/season=2004/index.html#charleroi+vainqueur