Le site officiel du football européen

Deuxième titre de rang pour Castellón

Malgré un changement de format pour cette deuxième édition de la Coupe de futsal de l'UEFA, le résultat est resté identique : Castellón a été sacré face à Charleroi.

Deuxième titre de rang pour Castellón

Malgré un changement de format pour cette deuxième édition de la Coupe de futsal de l'UEFA, le résultat est resté identique : Castellón a été sacré face à Charleroi.

Malgré un changement de format pour cette deuxième édition de la Coupe de futsal de l'UEFA, passant d'un tournoi final à huit équipes à une finale en matches aller-retour, le résultat est resté identique : le Playas de Castellón FS a été sacré en s'imposant face à l'Action 21 Charleroi.

Avec trente équipes en lice, contre 27 à l'édition précédente, la compétition débutait bien pour les deux finalistes 2001/02 : Castellón s'est notamment imposé 22-1 face à l'UE Santa Coloma (Andorre), tandis que Charleroi s'offrait une démonstration 27-1 contre le KS Flamurtari (Albanie). Les deux clubs se qualifiaient aisément pour le deuxième tour de qualification, tout comme le Boomerang Interviú, fraîchement sacré champion d'Espagne. A eux trois, ces clubs allaient remporter les cinq premières éditions de la Coupe de futsal de l'UEFA.

Charleroi accueillait le Groupe A du deuxième tour de qualification, qui comprenait l'Interviú, le MNK Split (que les Belges ont battu en demi-finale 2001/02) et le MFK Norilsky Nikel (Russie). Le Boomerang commençait par une spectaculaire victoire 13-1 sur Split, alors que Charleroi s'imposait 7-4 contre Norilsky. Le club russe rebondissait en battant Split 4-3, et Interviú semblait tenir son billet pour la finale grâce à ses victoires sur Charleroi (8-5) puis Norilsky. Mais dans ce dernier match, les Espagnols avaient aligné un joueur non qualifié, ce qui leur valait une sanction de match perdu sur tapis vert. La victoire 4-0 de l'Action 21 contre Split permettait donc aux Belges de décrocher leur place pour une deuxième finale consécutive.

Ils allaient une nouvelle fois y rencontrer Castellón. Les Espagnols enregistraient en effet des victoires sur le KMF Niš (Serbie-Monténégro, 6-2), le FC Shakhtar Donetsk (5-4, en fin de match) et les Italiens du Prato C/5 (6-2). Les Italiens, qui avaient pourtant enregistré un succès face au Shakhtar (4-1) et un nul contre Niš (3-3), devaient se contenter de la deuxième place, devant le Shakhtar, vainqueur 4-2 du Niš.

Vander Carioca ouvrait le score pour Castellón à la 26e minute du match aller, mais Charleroi, qui évoluait à domicile, égalisait par l'intermédiaire de Mohamed Boukamir pour assurer un match retour passionnant en Espagne. Alemão y ouvrait le score dès la cinquième minute pour Castellón, et Javi Sánchez doublait puis triplait rapidement la marque, mais Leo et Lúcio Rosa réduisaient le score avant la mi-temps (3-2). Charleroi était alors tout près d'arracher la victoire au bénéfice des buts inscrits à l'extérieur, mais Josema et Vander Carioca donnaient un peu d'air à Castellón. Et malgré le doublé d'André Vanderlei (30e et 34e minutes), le tenant du titre conservait sa couronne, avec un dernier but inscrit en fin de match par Alemão pour sceller le score cumulé à 6-4.

http://fr.uefa.com/futsalcup/history/season=2002/index.html#deuxieme+titre+rang+pour+castellon