Éliminatoires : les enjeux de samedi

Espagne et Italie s'affrontent pour la première place du Groupe G, alors que Mircea Lucescu effectue son retour en Ukraine avec la sélection turque.

Italiens et Espagnols se sont séparés sur un nul 1-1 à l'aller
Italiens et Espagnols se sont séparés sur un nul 1-1 à l'aller ©Getty Images

Choc au sommet
Espagne - Italie, le match du week-end ? Probablement, surtout lorsque l'on prend en compte la situation dans le Groupe G, où les deux formations se partagent la première place avec 16 points chacun. En grande forme avec le Real Madrid en ce début de saison, Marco Asensio devrait être titularisé pour la première fois avec l'Espagne. "Il va avoir un rôle important à jour pendant de longues années, mais il mérite aussi de débuter dès maintenant", confiait à son sujet David Villa, de retour avec le Roja après trois ans d'absence.

Le joueur de 21 ans, qui a pour habitude de marquer lors de ses premiers matches dans chaque compétition avec le Real, affrontera une défense privée de Giorgio Chiellini, touché à l'entraînement.
Espagne - Italie

Autres matches dans le Groupe G
Israël - ARY de Macédoine
Albanie - Liechtenstein (18 heures)

Temps forts : Moldavie 0-3 Serbie
Temps forts : Moldavie 0-3 Serbie

La Serbie concentrée
Le leader affronte la lanterne rouge du groupe à Belgrade, et la Serbie, invaincue à domicile en éliminatoires, comptera bien conforter sa place en tête du groupe avant de se rendre en République d'Irlande, co-leader avec 12 points, mardi. "Pour l'instant, le plus important est de remporter le match de dimanche. Rien d'autre n'est important", déclare le sélectionneur serbe Slavoljub Muslin.
Serbie - Moldavie (18 heures)

Autres matches dans le Groupe D
Géorgie - République d'Irlande (18 heures)
Pays de Galles - Autriche

Temps forts : Turquie 2-2 Ukraine
Temps forts : Turquie 2-2 Ukraine

Lucescu retrouve l'Ukraine
Turquie et Ukraine, troisième et quatrième du Groupe I, sont à égalité avec 11 points avant de croiser le fer à Kharkiv, une rencontre qui marque le retour de Mircea Lucescu dans le pays où il a passé 12 ans aux commandes du Shakhtar Donetsk pour son premier match en tant que sélectionneur de la Turquie.

"Je sais que l'Ukraine tentera tout pour décrocher les trois points à la maison, mais ils ne savent rien sur nous alors que nous les connaissons très bien", explique le technicien de 72 ans. "On va tout faire pour les empêcher de déployer leur jeu."
Ukraine - Turquie

Autres matches dans le Groupe I
Croatie - Kosovo
Finlande - Islande (18 heures)

Les matches commencent à 20h45, sauf mention.

Haut