Les Bleus butent sur les champions d'Afrique

Il y a eu de l'intensité, de l'ambiance, mais pas de but à Lens pour le dernier match de l'année de l'équipe de France, tenue en échec 0-0 par la Côte d'Ivoire.

France Ivory Coast
©Getty Images
  • La France a dominé mais les Éléphants ont terminé le plus fort
  • Première sélections pour Benoît Costil, Adrien Rabiot, Sébastien Corchia et Thomas Lemar
  • Costil a sorti une parade décisive, devant Pepe, à la 90e
  • 13 victoire pour la France sur une année civile, record égalé

FEUILLE DE MATCH
France 0-0 Côte d'Ivoire
Stade Bollaert, à Lens (France)
France : Costil; Digne, Varane, Koscielny (46e, capitaines), Rami, Sidibé (Corchia, 69e) ; Kanté, Pogba (Sissoko, 46e), Rabiot (Lemar, 77e) ; Payet, Dembélé (Fekir, 46e), Gameiro (Giroud, 63e).
Côte d'Ivoire : Gbohouo; Troaré, Kanon, Koné, Aurier; Doucouré (Diomandé, 68e), Dié (Angban, 85e), Kessié; Kalou, Kodjia (Sio, 68e), Gradel (Pepe, 85e)

Les joueurs de Michel Dussuyer n'ont pas eu le ballon dans ce match, mais les deux plus belles occasions, au début et à la toute fin du match. La première survenait à la 12e minute, sur une frappe du gauche sur le poteau adressée par Adama Traoré.

Thomas Lemar (France)
Le Monégasque Thomas Lemar a fêté sa première sélection en A©Getty Images

Secoués, les Bleus prenaient peu à peu l'ascendant et Kevin Gameiro n'était pas loin d'ouvrir le score à la 27e minute, forçant le passage dans la défense adverse. Comme ils l'avaient fait contre la Suède dans leur dernier match de compétition en 2016, les vice-champions d'Europe dominaient mais ne parvenaient pas à aller inquiéter Sylvain Gbohouo, si ce n'est sur un action menée par deux entrants à la pause : centre de Lucas Digne pour Moussa Sissoko.

Ce manque de tranchant, il n'étaient pas loin de le payer dans les ultimes instants, quand Nicolas Pepe échappait, qui venait d'entrer, échappait à la vigilance de la défense centrale et frappait à bout portant pour un arrêt main gauche de Costil.

C'était finalement un 21e match d'affilée sans défaite pour les Éléphants de Michel Dussuyer et un record égalé pour la France : 13 victoires en une année civile, comme en 2003.

Didier Deschamps, sélectionneur de la France
Ce fut laborieux en seconde période, avec les changements. Nous avons eu des pépins durant ce stage. Il y a Adrien (Rabiot) qui s'est fait mal aux ischio-jambiers. Nous ne perdons pas ce match, nous aurions pu le gagner, mais nous aurions pu le perdre aussi. Nous avons été un peu trop approximatifs en deuxième période.

Deschamps FRASUE
Didier Deschamps: "Une belle année"©Getty Images

On ne va pas rester sur cette dernière impression. Nous avons fait de très bonnes choses avec, au cœur de cette année, l'EURO, la seule défaite que nous avons connue, c'est ce qui fait mal, celle qui nous empêche d'avoir un titre.

L'équipe a beaucoup progressé. On doit s'appuyer là-dessus. L'état d'esprit est là, elle aurait pu être très belle, mais c'est une belle année.
 

Touché à un pied contre la Suède, Antoine Griezmann était forfait mardi, mais derrière ses coéquipiers

Les coéquipiers au PSG Adrien Rabiot et Serge Aurier

VOIR MAINTENANT...

Highlights: France v Sweden
France 2-1 Suède
Highlights: Netherlands v France
Pays-Bas 0-1 France
Highlights: France v Bulgaria
France 4-1 Bulgarie
Highlights: Belarus v France
Belarus 0-0 France
EURO 2016 final highlights: Portugal 1-0 France
Portugal 1-0 France