L'Allemagne a douté contre l'Algérie

Allemagne 0-0 Algérie (2-1 a.p.) Les joueurs de Joachim Löw se sont fait très peur à Porto Alegre contre les Fennecs.

L'Allemagne a dû puiser dans ses réserves au bout de la prolongation pour éliminer une épatante équipe d'Algérie en 8es de finale et s'offrir en quart de finale contre la France à Rio, vendredi soir.

On se demandera longtemps comment cette rencontre a pu arriver à 0-0 après 90 minutes dans les occasions ont fusé de part et d'autre. Beaucoup d'entre elles ont été annihilées par deux gardiens en état de grâce. Rais M’bohli d'un côté et Mauel Neuer de l'autre.

Trop attentistes en début de match, les Allemands auraient pu payer cher les contres ultra rapides des joueurs de Vahid Halilhodžić. La situation se débloquait après deux minutes dans la prolongation. Alors que son entrée en cours de match avait fait beaucoup de bien à la sélection allemande, André Schürrle inscrivait le premier but sur une talonnade.

Les Verts étaient alors contraints de faire le jeu dans se découvrir, une position délicate dont profitait Mesut Özil pour marquer le deuxième but d'une frappe de l'intérieur de la surface à la 119e minute. La réduction du score dans la foulée d'Abdelmoumene Djabou arrivait trop tard et après le Nigéria contre la France, la deuxième équipe africaine s'inclinait elle aussi face à deux Européens.

Deux fois tombeuse de la France en 1982 et 1986 en demi-finales, l'Allemagne devra bien récupérer pour affronter des Bleus qui sont toujours sortis vainqueurs en quarts de finale de cette compétition en cinq tentatives. Pour ce derby du Rhein, le Maracana, à Rio, sera l'écrin idéal.